Bresil

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1421 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
*A) Le Brésil, une puissance émergente ouverte sur le monde. (connaissances* par la leçon)
Cet immense territoire de plus de 8,5 millions de km2, géant de l'Amérique latine, peuplé de 180 millions d'habitants, constitue la 5è" puissance démographique du monde et présente les traits d'une véritable puissance économique, la 9e du monde appartenant au groupe des 5 émergents
Le pays peutcompter sur la jeunesse de sa population et une nature fort généreuse : richesses minières, gigantesque potentiel hydroélectrique, ressources forestières et terres agricoles. (50% des richesses d’Am du Sud)
L'étalement en latitude ( en gros de l'équateur au tropique Sud ) permet des cultures variées, tropicales mais aussi tempérées.
Le pays est devenu une grande puissance agricole, très bienplacée pour certaines productions ( café, , tabac, canne à sucre, agrumes, soja, bovins et mais ). 3e exportateur agricole mondial, le Brésil a su développer une puissante industrie agro - alimentaire permettant de mieux valoriser les cultures commerciales.
Cependant, le brésil est aussi une puissance industrielle qui s'appuie sur des produits diversifiés et parfois de haute technologie (aéronautique, informatique, industrie pharmaceutique ). C'est un véritable NPI puisque les produits industriels représentent 80 % du total de ses exportations.
Le Brésil est enfin la puissance régionale de l'Amérique du Sud qui domine le Mercosur créé en 1991. Le Brésil est un Etat riche à l'échelle du Sud (PNB par hab > 3000 $ ), mais dans lequel la proportion de pauvres est vraiment importante ( environ40 % vivant avec moins de 2 $ par jour ; 65 millions de pauvres ) Le revenu des 20% les plus riches est 32 fois supérieur à celui des 20% les plus pauvres. Comment rendre compte d'un tel paradoxe ?
* 1) Le principal contraste régional du Brésil : l’opposition Nord-Est*/ Sud Est doc 1*,3,4,6* + cartes p 276-277.
Le Nordeste pauvre et encore très rural contraste avec le Sudeste riche,urbanisé et industrialisé.
Ainsi le Nordeste densément peuplé sur le littoral avec Fortaleza, Récife , Salvador reste un espace marqué par :
· une faible rentabilité des productions agricoles (entre 2 et 4 milliards de Reals ;
· une production industrielle faible et une production de service qui rapporte peu.
· Cette partie du pays subit de plus un climat semi aride qui complique ledéveloppement (sécheresse). .. On meurt de faim dans la zone semi - aride du sertao que l'on quitte pour les métropoles du littoral, elles - mêmes frappées par l'indigence
· une structure sociale paralysante entre les possédant et les exclus doc 4 p 279
· Le réseau de transport reste littoral et peu développé.
· L’IDH de cette partie du Brésil est parmi les plus faibles (inférieur à 0.4 à 0.6).
·Concentration de la population pauvre (+ de 90% des chefs de ménage gagntant moins de 3 fois le salaire minimum)
· Subit un solde migratoire négatif en direction du Sudeste.
En opposition le Sudeste :
· Espace densément occupé et urbanisé avec Rio de Janeiro, Sao Paulo : marché de consommation
· Une société dynamique soucieuse d’entreprendre, d’investir et de s’enrichir a permis laformation d’une classe moyenne productrice et consommatrice
· Région qui attire les migrants du Nordeste
· Réseau de transport plus développé et dense connecté avec l’intérieur du pays
· Des productions agricoles, industrielles et teritaires à haute valeur ajoutée surtout pour les industries et les services (cf Renault à Curitiba)
· Un espace qui concentre les IDE (Sao Paulo)
· Un IDHsouvent compris entre 0.7 et 0.9
· Mais tout de même une pauvreté (entre 28 et 50% des chefs de ménage gagne moins de 3 fois le salaire minimum.
On peut distinguer un 3e espace : l’Amazonie et le centre ouest ayant des caractères propres.
· encore largement sous - peuplés,
· un IDH moyen à faible à mesure que l’on se dirige vers l’Ouest
· un espace encore peu mis en valeur....
tracking img