Bresil

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3545 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jose Cuervo - Le risque de surchauffe est à exclure. Les dernières séries de statistiques tendent à mettre en exergue non pas un ralentissement de l'activité économique, mais une croissance modérée. Elle se maintiendra en effet à des niveaux très élevés. Nous anticipons une croissance du produit intérieur brut d'environ 7,5% cette année et 4,5%, l'année prochaine. Il est possible néanmoins quenous assistions à une hausse de 0,25 % des taux d'intérêt d'ici la fin de l'année (il est actuellement de 10,75%, soit le taux d'intérêt le plus élevé du monde, NDLR). A partir de ce moment-là, l'inflation pourrait repartir à la hausse et les taux d'intérêt devraient à nouveau être relevés en 2011. Le contexte est idéal pour un marché émergent comme le Brésil. L'environnement international estfragile, mais pas assez pour réellement affecter le pays.

De nombreuses sociétés, notamment françaises comme Vivendi ou Capgemini, viennent s'installer au Brésil. A quoi l'attribuez-vous ?

Les perspectives à moyen et long termes du Brésil sont très bonnes. La démographie, l'accès au crédit facilité et la stabilité des finances du pays sont autant d'atouts pour l'économie du pays. Le Brésil aété historiquement un eldorado pour les groupes français, jusqu'à la crise de la fin des années 1980. Depuis le début des années 2000, il est en train de le redevenir. Jusqu'en 2001/2002, le Brésil subissait une crise économique et financière tous les trois ou quatre ans. Depuis dix ans, le pays engage une transformation extrêmement spectaculaire.
Jose Cuervo - Le risque de surchauffe est à exclure.Les dernières séries de statistiques tendent à mettre en exergue non pas un ralentissement de l'activité économique, mais une croissance modérée. Elle se maintiendra en effet à des niveaux très élevés. Nous anticipons une croissance du produit intérieur brut d'environ 7,5% cette année et 4,5%, l'année prochaine. Il est possible néanmoins que nous assistions à une hausse de 0,25 % des tauxd'intérêt d'ici la fin de l'année (il est actuellement de 10,75%, soit le taux d'intérêt le plus élevé du monde, NDLR). A partir de ce moment-là, l'inflation pourrait repartir à la hausse et les taux d'intérêt devraient à nouveau être relevés en 2011. Le contexte est idéal pour un marché émergent comme le Brésil. L'environnement international est fragile, mais pas assez pour réellement affecter le pays.De nombreuses sociétés, notamment françaises comme Vivendi ou Capgemini, viennent s'installer au Brésil. A quoi l'attribuez-vous ?

Les perspectives à moyen et long termes du Brésil sont très bonnes. La démographie, l'accès au crédit facilité et la stabilité des finances du pays sont autant d'atouts pour l'économie du pays. Le Brésil a été historiquement un eldorado pour les groupes français,jusqu'à la crise de la fin des années 1980. Depuis le début des années 2000, il est en train de le redevenir. Jusqu'en 2001/2002, le Brésil subissait une crise économique et financière tous les trois ou quatre ans. Depuis dix ans, le pays engage une transformation extrêmement spectaculaire.
ÉCONOMIE ÉCO-BOURSE Sicav FCP
«Le Brésil est l'économie émergente la plus équilibrée»

Mots clés :croissance, élections, pétrole, BRÉSIL, CHINE, EUROPE, Jose Cuervo, PETROBRAS ENERGIA PART. ADR, VIVENDi, CAPgemini

Par Guillaume Errard Mis à jour le 10/09/2010 à 13:20 | publié le 10/09/2010 à 13:19 Réactions (2)



S'abonner au Figaro.fr INTERVIEW - En dépit d'un ralentissement anticipé de l'économie brésilienne, Jose Cuervo, gérant actions Brésil d'HSBC Global Asset Managementestime que le contexte économique reste « idéal » pour le pays.

Lefigaro.fr/jdf.com - L'économie brésilienne présente, pour le deuxième trimestre, une croissance avoisinant les 10%. N'y a-t-il pas un risque de surchauffe économique ?

Jose Cuervo - Le risque de surchauffe est à exclure. Les dernières séries de statistiques tendent à mettre en exergue non pas un ralentissement de l'activité...
tracking img