Bretton woods

Pages: 10 (2435 mots) Publié le: 10 mars 2011
4.1.2. Le système de Bretton-Woods (1945-1971)
La genèse du nouveau système
Les leçons de l’entre-deux-guerres
L’effondrement du SMI au cours des années 1930 a marqué les responsables de la reconstruction après 1945. Plusieurs leçons sont tirées de cette expérience : 1. Les taux de change en flottement libre sont hautement volatils et néfastes en période de crise économique grave. 2. Lesdévaluations compétitives favorisent la montée des tensions protectionnistes, ce qui affaiblit le commerce mondial et approfondit la crise. 3. Le SMI ne peut être stable qu’avec un seul pôle dominant. La coexistence dans les années 1920-1930 de deux devises à statut international (livre sterling et dollar américain) est jugée partiellement responsable de l’instabilité manifeste du système de l’étalon-orentre les deux guerres. 4. Le pays qui joue le rôle de pôle monétaire dominant se doit de respecter certaines contraintes macroéconomiques : politiques budgétaires équilibrées ; monnaie ni sous-évaluée ni surévaluée, comme la livre dans les années 1920. 5. Les banques centrales doivent être indépendantes et hors d’atteinte du pouvoir politique. À partir de 1942-43, britanniques et américainsentamèrent des négociations pour définir les principales caractéristiques de l’organisation monétaire internationale de l’après-guerre. Leurs positions étaient communes concernant les traits généraux du nouveau système, c’est-à-dire un système de changes fixes, beaucoup plus organisé et contrôlé que ne l’était l’étalon-or dans l’entre-deux-guerres. Cependant, dans le détail, la conception britanniquedéfendue par John Maynard Keynes différait sensiblement de l’américaine, prônée par Harry Dexter White.

Le compromis anglo-américain
Les plans Keynes et White Les plans Keynes et White divergeaient sur les questions essentielles relatives aux obligations imposées aux pays, au degré de flexibilité autorisé aux taux de change et au degré acceptable de mobilité internationale des capitaux. Cesdivergences de vue s’expliquent d’abord par les priorités économiques différentes des deux nations : retour à la croissance et au plein emploi pour le Royaume-Uni ; retour au libre-échange et à l’essor du commerce mondial pour les Etats-Unis. Mais elles se comprennent également par deux conceptions très différentes des mécanismes d’ajustement des balances courantes : en raison de leur rôle et deleur expérience séculaires dans le fonctionnement du système monétaire international, les Britanniques, Keynes en tête, jugeaient insuffisants les mécanismes automatiques de rééquilibrage du compte courant. Les Américains, peu impliqués jusqu’alors dans la gestion du SMI, adoptèrent une attitude beaucoup plus libérale, qui leur offrait l’avantage de limiter leur engagement et les contraintesattachées au pays leader en matière de monnaie internationale. Le plan Keynes autorisait les ajustements de parité et les restrictions sur les changes et le commerce, mesures nécessaires pour concilier plein emploi et équilibre extérieur. À l’opposé, le plan White prévoyait un monde libre de tout contrôle et des taux de change fixes supervisés par une institution internationale avec droit de veto sur lesréaménagements de parités. De même, pour empêcher que les politiques déflationnistes étrangères ne forcent les pays à importer du chômage, le plan Keynes envisageait de financer largement les pays aux balances des paiements déficitaires (assortis de conditions strictes sur les taux d’intérêts) par les contributions de ceux dont les balances étaient excédentaires. Une flexibilité significative destaux de change devait compléter ce système de compensation des balances.

1

Compte tenu de la faiblesse relative des Britanniques dans la négociation, le compromis final adopté, à l’origine du système de Bretton-Woods, refléta davantage les préoccupations américaines que britanniques. En particulier, le système de compensation des balances fut rejeté parce que jugé par les 1 Américains...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bretton woods
  • Bretton woods
  • Bretton woods
  • Bretton woods
  • Bretton woods
  • bretton woods
  • Le système de Bretton-Woods
  • Les accords de bretton woods

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !