Bric

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1991 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BRIC

Les grands groupes hôteliers partent à la conquête du monde :

|I : BRIC |

1) Définition BRIC 

Brésil, Russie, Inde, Chine :
Ce sont des pays à forte croissance et dont le poids dans l’économie mondiale progresse.
Le PIB total des BRIC devrait égaleren 2040 à celui du G6 (Etats-Unis, Japon, Royaume Unis, Allemagne, France, Italie)
Chacun des BRIC se situerait en 2050 au même niveau que les principales puissances économique actuelles.

2) Economie BRIC

L’appariation de la puissance BRIC, a permis de mieux repartir les zones de croissance et de création de richesse dans le monde. Cela Pourrat donc permettre de limiter « la casse » auniveau mondial en ce qui concerne la crise financière, et donc de créer une meilleure croissance moyenne mondiale.

Néanmoins il est sûr que ces pays ont été touchés par la crise, d’une part par la connexion de leur marché financier (bourse) et d’autre part par la globalisation de l’économie.

C’est aussi grâce à ces pays émergents qu’on peut espérer un plus fort rebondissement économied’apres crise. En conséquence ces pays vont certainement gagner en puissance et en influence.
Par exemple dans le secteur du tourisme, les chaînes asiatiques connaissent un véritable essor et les nouvelles destinations touristiques, sont aujourd’hui, le Moyen Orient, l’Inde et Asie.

3) Développement hôtelier

Les grandes chaînes hôtelières ont d’ambitieux plans de développement car le secteurrecèle encore de belles opportunités d’investissement.

En l’espace de 30 ans, l’industrie hôtelière s’est profondément transformer, et le boom hôtelier ne fait qu’accroître. En effet, selon l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) le nombre de tourisme à travers la planète devrait grimper à 1 milliard en 2010, avec l’arrivée en masse de nouvelles clientèles. D’ici à 2015, les vingt premiersgroupes hôteliers ont prévu d’ouvrir un total de 8500 hôtels dans le monde, soit 1.1 millions de chambres supplémentaires. Cela correspond à une hausse de 20% du parc hôtelier.

Ces développements concernent en priorité les pays émergents, notamment la zone BRIC (Brésil, Russie, Inde Chine).

|II : Le Brésil |

Alors que l’Europe et les Etats-Unis s’enfoncent dans la crise, que Dubaï bat de l’aile, que Pékin frôle la surcapacité, l’Amérique Latine peut constituer un nouveau moteur de croissance hôtelière mondiale.

La progression du tourisme est attractive, l’OMT constate un doublement des arrivées en Amérique du Sud depuis l’an 2000, passant de 15.3 à 21.1 millions.En 2008, pendant la crise l’Amérique Latine n’a pas eu à se plaindre de leurs résultats. Les Américains, détournés des destinations long courriers ont joué la carte de la proximité. Mais ils ont accueilli également une clientèle Européenne, nombreuse grâce à la faiblesse du dollar et grâce à des formules tout compris attractives en temps de crise.

Sao Paulo a atteint un chiffre d’environ 11millions de touristes, en grande majorité nationaux. Avec la crise, la clientèle Brésilienne qui s’affirme comme une des plus prometteuses à l’exportation parmi les pays émergents s’est reportée sur son pays d’origine.
Sur le deux premiers mois de 2009, l’occupation des hôtels a fait un bon de 23 points selon le ministère du Tourisme National. Pendant le carnaval de Rio, les Brésiliens ontlargement compensé le recul des arrivées internationales.
Le groupe français Accor n’a pas failli à sa réputation de leader mondial avec 56 hôtels implantés dans le pays. Face à une compétition encore peu féroce, Accor compte intensifier son développement.

La transparence des investissements, un foncier abordable, et de grands travaux d’aménagement sont tant de facteurs qui permettent aux...
tracking img