Brice de nice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (724 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bonjour. Je suis Lili/ bonjour je suis Mari. Et j’ai vu Brice, de Nice. On m’a dit que c’est un film pour les jeunes, parce qu’il plaît aux jeunes. C’est l’histoire d’un garçon qui s’appelle Brice,qui est de Nice, et qui vous dit : « Bonjour, je m’appelle Brice, je suis de Nice. »
Voilà Brice, j’ai raconté à présent l’essentiel, de lui et de son histoire. Une histoire ? Il n’y a pasd’histoire, rien de plus riche ni de plus définitif n’ arrive que ce redoublement sonore sur son nom : Brice, de Nice ( ou Braïce, de Naïce ): ce vide, pourtant, fait le charme du film, le plein du récit.A l’encontre de ce qui arrive souvent dans les films, on ne s’ y ennuie pas avec des discussions sur le devenir de la société, le sort du monde, les états d’âme du couple pris dans le malaiseexistentiel, la crise d’adolescence ( le tournant de la quarantaine, de la cinquantaine, l’angoisse de la mort). On n’y est pas non plus distrait (diverti, détourné) par des histoires invraisemblablementvraisemblables, des aventures de guerre, la conquête du monde, de l’espace, le casse du siècle. Le seul casse auquel on ait affaire, c’est celui de Brice, « la casse de Braïce » : car les chosesarrivent à Braïce sous forme de mots, des phrases prononcées par d’autres, autour de lui, et qu’il dégonfle en les perçant de coups d’épingles comme il crèverait de verbales bulles de savon : « cassé ».L’autre est cassé, mais l’autre c’est personne, et Braïce, Brice, aussi c’est personne. « Bonjour, je m’appelle Brice, je suis de Nice. Je suis surfer, je suis winner. Mais sur d’autres surfaces jesuis le roi d’la casse. La casse de Braïce, la casse de Braïce, la casse de Braïce… »
Brice surfe, comme il est : sans être, en glissant sur la surface des mots, effleurant une apparence deschoses. Il surfe, il ne surfe pas, il n’y a pas de vagues réelles, à Nice (qui n’est d’ailleurs pas « Nice » mais seulement la rime de « Brice ») : « à chacun sa mer » (comme on dit : chacun sa route,...
tracking img