Brimades

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1830 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Voici une suite de textes qui démontre que la pratique des brimades, et la lutte contre le bizutage, sont anciennes. J’attire votre attention sur le fait que ces textes figurent encore dans le RLR.
Brimades
Circulaire n o 1449/ 4 du 28 septembre 1949
(Technique : 4 e bureau) Texte adressé aux recteurs, aux inspecteurs principaux, aux inspecteurs d’ académie et aux chefs d’ établissement.Brimades dans les établissements d’ enseignement technique.
Il m’ a été signalé que dans certains de nos établissements et en vertu de prétendues traditions, de jeunes élèves auraient été soumis, de la part de leurs camarades plus anciens, à des brimades, voire même des brutalités. Je ne saurais trop insister sur l’ effet déplorable que de pareils faits peuvent produire non seulement sur les parentsdes intéressés mais sur le public, en général, qui pourrait être amené à juger sévèrement les établissements d’ enseignement technique sur quelques cas que je veux bien croire isolés.
J’ attacherais du prix, en conséquence, à ce que vous veilliez tout particulièrement à la discipline et à la bonne entente entre les élèves des différentes classes de vos établissements. Toutes les brimades, eneffet, aboutissent à rendre misérable, pendant une période trop longue, la vie des nouveaux élèves dont la situation est déjà difficile du fait de leur dépaysement et de leur adaptation à des conditions très différentes de celles qu’ ils connaissent jusqu’ à présent. Je n’ hésiterai pas à sanctionner tout acte contraire à l’ esprit de camaraderie qui ne doit cesser de régner dans nos écoles.
Vousvoudrez bien me signaler, le cas échéant, les fait répréhensibles qui se produiraient dans les établissements placés sous votre autorité.
( BOEN n o 40 du 6 octobre 1949.)
________________________________________
Circulaire du 7 septembre 1954
(Second degré : cabinet du directeur) Texte adressé aux chefs d’ établissement.
Brimades.
A plusieurs reprises, et notamment par circulaire des 20octobre 1928, 8 décembre 1944, 21 août 1945, mes prédécesseurs ont condamné dans les termes les plus sévères la pratique des brimades qui, dans quelques établissements, particulièrement parmi ceux qui comptent des classes préparatoires aux grandes écoles, marquent parfois la rentrée des classes. Je crois devoir reprendre de la façon la plus formelle les instructions qui condamnent ces pratiques,indignes de jeunes gens qui bénéficient du double privilège d’ une haute culture et d’ une formation morale dispensées par des maîtres éprouvés.
Je vous prie en conséquence de vouloir bien, le matin même de la rentrée, donner personnellement connaissance aux différentes classes de votre établissement des présentes instructions. Vous rappellerez aux élèves que toutes les formes de brimades sontrigoureusement proscrites, qu’ il s’ agisse de sévices physiques, générateurs d’ accidents souvent irrémédiables ou de contrainte morale, plus dégradante encore pour celui qui l’ impose que pour celui qui la subit. Vous leur ferez connaître que des peines extrêmement sévères, pouvant aller jusqu’ à l’ exclusion de tout établissement universitaire, suivront les manifestations en cause, comme ont étépunis, dans un passé récent, des actes de cette nature. Mais plus encore qu’ à la crainte de légitimes sanctions, vous ferez appel chez des jeunes que nous nous efforçons d’ élever à la claire notion de leur devoir de citoyen et d’ homme, au sentiment, qu’ a toute âme bien née, de la dignité de la personne humaine. ( BOEN n o 32 du 16 septembre 1954.)
________________________________________Circulaire du 1er septembre 1962
(Etudes : bureau E 3) Texte adressé aux chefs d’ établissement.
Brimades.
Références : circulaires des 20 octobre 1928, 8 décembre 1944, 21 août 1945 et7 septembre 1954.
J’ ai été amené à constater qu’ en dépit des nombreuses instructions et mises en garde diffusées par mes prédécesseurs, la pratique des brimades envers les nouveaux élèves subsistait dans certains...
tracking img