Brissot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (618 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jacques Pierre Brissot (1754-1793)

Jacques Pierre Brissot est né le 15 janvier 1754 à Chartres, il est mort guillotiné à Paris le 31 octobre 1793. Il est issu d’une grande famille françaiseaisée dont il est le treizième enfant. Son père était un riche traiteur qui fit en sorte que ses enfants ne manquent de rien au niveau de l’éducation.

Brissot fait ses études de droit assidûment etavec grande ferveur au Collège de Chartes, aux côtés d’autres personnalités qui seront reconnues au cours de la Révolution française. Comme beaucoup des révolutionnaires de son époque, Brissot est unadepte de Voltaire, de Diderot mais surtout de Rousseau et des Lumières auxquelles il voue une véritable passion. Il a aussi en parallèle de grandes admirations pour l’Angleterre avec sa nouvellemonarchie et pour la nouvelle République américaine.
Brissot est un polygraphe qui a une étonnante capacité d’écriture et une avidité de culture, que ce soit dans le domaine scientifique avec Jean-PaulMarat ou dans le domaine financier et économique avec Etienne Clavière. Il fut considéré comme le chef de file des Girondins ou également appelés Brissotins grâce à son influence sur ce groupepolitique.

Il écrit en 1770 un ouvrage intitulé «Théorie des lois criminelles» qui le fait connaître et dont la préface est dédiée à Voltaire, puis plus tard, publie de multiples pamphlets surl’inégalité sociale et sa «Bibliothèque philosophique du législateur et du politique».
Il a aussi l’ambitieux projet d’établir à Londres un muséum qui exposerait les connaissances propres à chaque nation. Ce futmalheureusement un désir abandonné dû à un manque de soutien du milieu intellectuel et social.

Ses principales sources de conceptions de la république et de la démocratie idéale sont issues deses lectures, ses rencontres et ses voyages notamment à Londres et en Amérique. Il se liera plus tard avec Etienne Clavière, un financier suisse qui avait déjà participé à la révolution de...
tracking img