Britannicus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (299 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Après Britannicus et avant Methridate, Bérénice est l'une des trois tragédies romaines de Jean Racine. Cette dernière œuvre a pour thème « la séparation de l'empereur Titus et dela reine de Judée Bérénice, qui sacrifient leur amour « malgré lui et malgré elle » à la raison d'Etat ». Ainsi, l'extrait de la scène 5, de l'ace V « non, je n'écoute rien….etvous me l'ordonnez » (v. 1303 – 2347), dont je ferais le commentaire marque la prise de conscience de Bérénice, qui assume désormais la décision de Titus et qui, dès lors, estprête à s'en aller.
L'étude de cet extrait soulignera la situation à laquelle sont confrontés les deux amants : le dilemme entre Amour et Etat ; puis nous mettrons en évidencel'impossible dialogue entre Titus et Bérénice. Enfin, nous conclurons avec le dépit et l'incompréhension, maques du tragique de la scène...

Commentaire composé de Littérature surl'Acte V, scène 5, de la tragédie Bérénice de Jean Racine.

Extrait:

Bérénice, tragédie en cinq actes écrite en 1670 par Jean Racine se construit autour d'un triangle amoureux,en effet Antiochus aime Bérénice qui aime et est aimée de Titus.

L'oeuvre présente aussi le problème du choix entre le devoir envers sa cité et l'amour personnel, c'est unconflit entre le privé et le public. L'extrait que nous allons étudier est une tirade de Bérénice comportant dix-neuf vers (...)

Plan du commentaire:

Introduction

I) Unecommunication compliquée

A. Une impossibilité de communiquer
B. Une communication trompeuse
C. Une parole porteuse de malheur

II) Une tirade à caractère monologique

A. UneBérénice accusatrice
B. Une Bérénice distante
C. Une Bérénice au discours élégiaque

III) Une Bérénice tragique

A. Un exil synonyme de mort
B. Un exil forcé

Conclusion
tracking img