Britannicus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’amour est un sentiment qui, de tout temps, et notamment pendant l’Antiquité,  fut source de multiples conflits capables d’animer une famille entière. C’est sansdoute pour cette raison qu’il constitue le domaine favori de Racine, comme le montrent Andromaque, Bérénice ou encore Phèdre. Une tirade extraite de Britannicus nousfait part des conséquences des sentiments qu’éprouve l’empereur Néron envers Junie.
Dans cette tirade, Racine fait le portrait de Néron qui met en valeur une peinturede l’amour...

Cette tragédie est basée sur une ambiance pesante où l'on trouve beaucoup d'hypocrisie et de contraintes.
Agrippine affronte Néron qui lui voudraitl'éviter. De ce fait, Agrippine en vient au chantage à l'aide de Britannicus, son ennemi. Néron est perçu comme un homme cruel et Junie elle, comme la victime detoute cette histoire.
Dans cette scéne, Néron passe à l'aveu de l'amour qu'il porte à Junie.
La scéne 2 de l'acte II suscite plusieurs enjeux et réactions que nousallons étudier.

Nous pouvons vérifier que le thème est ici centré sur l'intrigue amoureuse, et que celle-ci est placée sous le sceau du secret, de la confidence.Effectivement, dans la scène qui précède, apparaissait un empereur sûr de lui, préoccupé de l'état, de ses alliés et de ses ennemis, un empereur dominateur, imposant savolonté à tous ses interlocuteurs.

Au contraire, dans le récit de la scène 2, en même temps que l'écriture change de modalité-elle passe en effet du dialogique aunarratif, c'est-à-dire du dialogue entre Narcisse et Néron au récit de l'enlèvement de Junie par Néron-sans doute Néron change de visage, et passe de l'ordre au murmure
tracking img