Britannicus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Britannicus est une tragédie romaine, écrite par Jean Racine, parut en 1969. Dans cette pièce, l’auteur fail le portrait d’un homme térrifiant, l’empereur Néron qui est pret àtout pour arriver à atteindre son but.
Il arrive au pouvoir grâce à sa mère, Agrippine. Il fait enlever Junie, l’amie de son frère Britannicus, fils du défunt empereur Claudeet qui aurait du être l’élu au pouvoir. Néron propose alors à Junie de ne pas tuer Britannicus contre son amour. Malheureusement, après avoir faît croire à tout le monde qu’ilallait se rñeconcilier avec son frère, promesse qu’il avait fait à sa mère, l’empereur fait empoissoner Britannicus, qui mourra.
La journée qui est representée montre le momentoù Néron “monstre naissont”(Préface, p 302), se transforme en criminel. Néron, au debut de la pièce. À travers le personnage d’Agrippin, Racine nous montre une mère ambicieusesqui à tout fait pour que son fils Néron devienne empereur “désheritant le fils de Cladius” (V 17). Grâceà son fils elle aura aussi beaucoup de gloire “j’étais de ce grand coeurl’âme toute puisante” (V 96). Elle est aussi obsedée par l’amour de son fils por Junie et elle se sent menacée “c’est à moi qui donne une rivale. Bientôt si je ne romps sefunesse lien (…) la place est ocupée et je ne suis plus rien.” (V 880-882)
D’une autre côté, Racine nous montre la credulité de Britannicus qui se console de toutes les mauvaiseschoses qui lui arrive, dans l’amour de Junie “sans dpute on ne veut pas que nêlant nos douleurs nous nous aidions l’un l’autre à porter nos malheurs”(V 297-298). Britannicus esttout à fait crédule et ne se rend pas compte des mauvaises intentions de son gouverneur, Narcisse a qu’il fait totalemenr confiance “Je fais voeu de ne croire que toi.” (V 342)
tracking img