Bruno latour le grand partage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (824 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Né en 1947, agrégé de philosophie, anthropologue, sociologue des sciences, Bruno Latour a enseigné au CNAM avant de devenir professeur à l’Ecole des Mines où il a intégré le Centre de sociologie del’innovation (CSI, unité de recherche du CNRS). Il y est responsable du cours de « controverses scientifiques » et du doctorat « socio- économie de l'innovation ». Il est également un visiteur fréquentde la London School of Economics et du département d'histoire des sciences de Harvard. Il est maintenant professeur à Sciences Po à Paris où il est également le vice président à la recherche de cetteécole.

Bruno Latour est un des acteurs d’avant-garde du courant assez controversé des science studies. Connu pour ses travaux en sociologie des sciences, il a mené des enquêtes de terrain notammenten Afrique et en Californie où il observe des scientifiques au travail et décrit le processus de recherche scientifique d'abord comme une construction sociale1.

Ses ouvrages les plus connus sont LaVie de laboratoire (1979) qui décrit le fonctionnement quotidien d'un laboratoire californien en utilisant des méthodes ethnographiques), La Science en action (1987) et Nous n'avons jamais étémodernes (1991). Parmi ses principales influences, on peut mentionner Ludwik Fleck, Michel Serres, Harold Garfinkel (ethnométhodologie), David Bloor, Gilles Deleuze et Gabriel Tarde.

Latour et Woolgarproposent une vision hétérodoxe (incroyant) et controversée des sciences. Ils défendent l'idée que les objets d'étude scientifiques sont « socialement construits » dans les laboratoires, qu'ils n'ontpas d'existence en dehors des instruments de mesure et des spécialistes qui les interprètent. Plus largement, ils considèrent l'activité scientifique comme un système de croyances, de traditions oraleset de pratiques culturelles spécifiques.

À la fin des années 1980, il devient un des principaux défenseurs de la théorie de l'acteur-réseau aux côtés notamment de Michel Callon et de John Law...
tracking img