Btp analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3623 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INSTALLATION D'EQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION
(Naf 2008 rév.2 : 43.22B, Naf 2003 Rév.1 : 45.3F)

LE MARCHE
Ces dernières années, le secteur du génie climatique a connu une forte progression de son chiffre d’affaires tant en volume qu'en valeur, en raison de la hausse conjointe de la demande (tant sur le résidentiel que le non-résidentiel) et des prix. L'activité a bénéficié deplusieurs facteurs favorables : - le maintien de la TVA à 5,5% pour les travaux d’amélioration et de rénovation, - la bonne santé du BTP qui a connu une explosion des mises en chantier de bâtiments résidentiels, favorisée par le faible niveau des taux d'intérêt des crédits, le prêt à taux zéro et les mesures de défiscalisation pour soutenir les investissements locatifs (plans De Robien, BorlooPopulaire), - l'instauration de crédits d'impôts sur les installations thermiques à énergie renouvelable (climatisations réversibles). Toutefois, le secteur connaît depuis peu des difficultés. En effet, les conditions de crédits se sont durcies, pénalisant l’accès à la propriété des ménages (2/3 des installations thermiques) et l’investissement des sociétés dans les bureaux. La demande de bâtimentsrésidentiels et non-résidentiels connaît donc une baisse qui nuit à l'activité du génie climatique. En outre, les professionnels doivent toujours faire face aux pressions concurrentielles, qu'elles soient internes ou qu'elles proviennent des professions connexes du BTP (électriciens, plombiers-chauffagistes ...) qui cherchent à développer des relais de croissance pour faire face à leurs propresdifficultés conjoncturelles. Cette concurrence est accentuée par la politique menée par les constructeurs, qui mettent sur le marché des produits faciles à installer.

Création et diffusion « jesuisentrepreneur.fr » Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l’auteur Mise à jour : 01/02/2010

1

Seul le segment de l'entretien-rénovation permet de soutenir l'activité dusecteur en bénéficiant du prolongement de la baisse de la TVA à 5,5% pour les travaux d’amélioration et de rénovation jusqu’à fin 2010.

Tendances :
La baisse de la demande aussi bien dans le résidentiel que le non-résidentiel se confirmera en raison des conditions économiques actuelles, pénalisant les professionnels du secteur. Toutefois, ces derniers devraient bénéficier de plusieurs mesuresfavorables : - Les plans de relance du BTP : afin de relancer l'activité du bâtiment, l'Etat a pris un ensemble de mesures telles que la mise en place du dispositif Scellier pour favoriser les investissements locatifs, le doublement du montant du prêt à taux zéro, l'extension de la garantie de l'Etat aux crédits immobiliers des ménages via les "prêts d'accession sociale" et l'augmentation du nombre delogements concernés par le Pass-Foncier, - l'Eco Prêt : issue du Grenelle de l'environnement, cette mesure devrait encourager les travaux d'entretien-rénovation au profit des professionnels du secteur. D'un montant maximum de 30 000 euros, ce prêt à taux zéro est destiné à favoriser les travaux d'amélioration de la performance énergétique de l'habitat.

L'organisation du marché :
Le secteur dugénie climatique peut être segmenté selon le type d’activité et le degré de spécialisation : - La plupart des entreprises totalement spécialisées dans le génie climatique proposent plusieurs prestations : vente du matériel, installation, réparation, maintenance. - Beaucoup d’entreprises effectuent des travaux dans des secteurs connexes : installation d’eau et de gaz, travaux d’isolation, travauxd’installation électrique ...

Création et diffusion « jesuisentrepreneur.fr » Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l’auteur Mise à jour : 01/02/2010

2

Nombre d'entreprises du secteur en 2008 16 237 (Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements 2008 - champ marchand non agricole, Stocks d'entreprises au 1er janvier 2008)

Chiffre...
tracking img