Bts 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1805 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cours de DELL’AGLIO, tapé par Benjamin Quedoc – www.cefp-ig1a.fr.st

LES COURANTS DE PENSEE ECONOMIQUE
- le libéralisme - le socialisme - le keynésianisme I. Le courant libéral (XVIII° s)

Adam SMITH (1723-1790) un des pères fondateurs du courant libéral (son ouvrage principal : « recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations ») A- Le contexte Le XVIII° s est marqué parles évolutions importantes sur plusieurs plans qui vont beaucoup changer la conception de la société et de l’économie. 1- les évolutions techniques On a au 18°s une économie agricole, artisanale et qui sont des économies peu productives. Il n’y a pas de liberté économique. Les nouveautés techniques : -machine à vapeur -utilisation du charbon -modernisation des métiers à tisser -modernisation del’agriculture. Grâce aux nouvelles technologies l’agriculture devient plus productive, plus de richesse alors il y a une capacité d’épargne ce qui va développer des infrastructures et petit a petit l’industrie. C’est ce qui amènera petit à petit vers la révolution industrielle. Dans l’agriculture, on aura moins besoin de main d’œuvre, ce qui va permettre à l’industrie de se développer. Ces évolutionsdémarrent tout d’abord en Angleterre et ensuite dans les autres pays occidentaux. 2- Réaction contre le gouvernement mercantilisme C’est le courant dominant depuis le 16°s. au départ ça a favorisé le développement économique. C’est un courant qui prônait le commerce. C’est le développement protestantisme qui va valoriser la notion de crédit et de profit, tout le contraire du catholicisme. En mêmetemps, les mercantilistes prônent une très forte intervention de l’état. Le problème, ça va entraîner des freins a l’économie qui devient rigide et n’évolue pas. Exemple de corporation : dans l’artisanat, pour exercer un métier, il fallait être reconnu par la corporation. Pour être reconnu, il fallait respecter les

Cours de DELL’AGLIO, tapé par Benjamin Quedoc – www.cefp-ig1a.fr.st

traditionset les méthodes de travail. Elles s’opposent donc a la progression de l’économie. La loi LE CHAPELIER en 1791 va mettre fin a ces corporations. 3- Révolutions philosophiques et politiques 18°s, siècle des lumières. Des philosophes vont mettre en notion l’individu qui est au cœur du libéralisme. Remise en cause d’un système politique et social rigide, c’est à dire la monarchie absolue. La sociétés’organise en 3 classe sociales : tiers-état, noblesse, clergé. B- Caractéristiques principales du libéralisme économique 1- Liberté économique - Libre échange (international) - Libre concurrence - Libre entreprise Pour les libéraux, ce sont les individus privés qui sont l’essentiel et qui vont faire l’économie. Pour les libéraux, le rôle économique de l’état doit être limité au minimum : -ordrepublic -défense nationale -justice -relations diplomatiques C’est un état gendarme. Certains rôles économiques sont quand même tolérés : -l’émission de la monnaie -veiller à la libre concurrence -participation pour certains ouvrages publics 2- Notion d’individualisme C’est la satisfaction des intérêts individuels qui permettra la satisfaction de l’intérêt général de la société. Pour SMITH chaqueindividu va essayer de maximiser son profit. Les entrepreneurs vont réinvestir une partie de leurs profits, pour produire encore plus, et faire encore plus de profits. Par cela créer plus d’emplois, plus de revenus, plus de richesses. C’est l’effet d’accumulation du capital. 3- Economie de marché et autorégulation de l’économie. L’économie de marché est un système où la nature des biens produits, desquantités à produire et des prix sont déterminés par la libre confrontation sur le marché de l’offre et de la demande. Pour les libéraux, si on laisse l’économie de marché fonctionner librement sans intervention de l’état, cet

Cours de DELL’AGLIO, tapé par Benjamin Quedoc – www.cefp-ig1a.fr.st

économie va s’autoréguler. SMITH appelle ça « MAIN INVISIBLE ». Les marchés ont une tendance...
tracking img