Bts muc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) La figure du rieur
Avant même d’analyser la nature du rire, interrogeons-nous sur la figure du rieur ?
Qui rit ? Aux dires de certains(et ils sont nombreux), le « rire est le propre de l’homme ». Si la phrase est rendue célèbre par Rabelais, dans l’avis « Aux lecteurs » deGargantua, elle reprend en fait une assertion d’Aristote qui rend l’homme seul capable de rire. Parce qu’il est le seul être raisonnable,c’est-à-dire doué de raison mais aussi parce qu’il est sociable,
On peut toutefois se demander s’il est possible de considérer la présence du rire chezdes êtres qui ne sont pas doués de la conscience de soi. Les psychologues comportementaux auraient tendance à dénier cette capacité desanimaux à rire. Il faudrait en réalité distinguer l’humour du rire. Si le rire est un processus de réaction physique à un stimulus, l’humour aquelque chose de plus intellectuel. Ce serait donc dans cette brèche qu’il faudrait distinguer l’homme de l’animal, reformulant ainsi la phrase deRabelais : « L’humour est le propre de l’homme. »

Quant aux différentes images qui nous sont livrées montrant des animaux riant, ellesne résulteraient en réalité que d’une interprétation de l’homme par rapport à des critères qu’il juge propres au rire chez l’homme : montrerses dents par exemple…Au point qu’on peut se demander si de tous les animaux qui rient, le plus crédible n’est pas encore…La Vache qui rit !
tracking img