Bts transport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2070 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I-Descriptif de l’activité transport et des « rien à charger » :
A) Le processus transport :
1) Les différents flux :
1.1) Les flux programmés :
• Définition
Les flux réguliers et programmés ou « commandes ouvertes » sont attribués à un transporteur par le DOSCA.
Les jours et les horaires de chargement et déchargement sont déterminés, négociés au départet à l’arrivée, acceptés par le transporteur. Chaque liaison est appelée circuit qui est formalisé par un numéro de circuit.
Ces flux peuvent être quotidiens, multi quotidiens ou hebdomadaires.

• Différents types
Le parcours direct :

Mono fournisseur : la marchandise du camion provient d’un seul site d’enlèvement (un fournisseur ou un centre de groupage.[pic]

Le collectage : C’est un circuit de transport qui collecte plusieurs fournisseurs.
Il permet d’optimiser les livraisons fréquentes et les taux de remplissages camions.

[pic]

Le parcours indirect :

C’est un parcours qui est composé de plusieurs fournisseurs ensuite regroupés sur une plateforme.
Un transport qui passe par une plateforme estcomposé de deux circuits :
- Une ramasse entre le fournisseur et la plateforme (organisé par la plateforme)
- Une traction entre la plateforme et le client (organisé par le DOSCA)

[pic]

• Nombre
La France est séparée en deux zones : 110 à l’Est et 130 à l’Ouest (voir annexe 1).
En zone 110 nous avons 209 circuits protocolés soit 780 tournées.
En zone 130nous avons 171 circuits protocolés soit 730 tournées.
Les deux zones réunies représentent 80% des flux programmés du transport France.

• Fréquence
Il y a 1108 tournées programmées chaque jour, les deux zones comprises soit 380 circuits.
Le service a pour objectif 20% d’annulation de tournées par mois, en octobre 2008 nous étions 23% et depuis le dernier trimestre 2008 à 30%d’annulation par mois à cause de la baisse des ventes de véhicules liée à la crise économique.

2) Les flux non-programmés :
• Définition
Ces flux permettent l’ajustement au quotidien de notre plan transport, ils varient selon les demandes de livraisons et les cadences de nos clients.
Ils sont affectés aux transporteurs avec une tarification standard fixée pourle DOSCA non négociable (prix/km)

Le processus de déclenchement :
- L’usine calcule ses besoins et transmet par données informatisées les volumes de pièces, d’emballages à livrer.
- Le DT (Demandes de Transport) sont traités par le DOSCA qui optimise ses DT par région, en aller-retour et crée ainsi les OT (Ordre de Transport).
- Ces OT sont transmis aux transporteurs du panelRenault (35 transporteurs) et affectés la veille de l’enlèvement de la marchandise.

Les Demandes de Transports (DT) sont envoyées par :
- Les fournisseurs pour les flux non programmés, pour les débords de circuits qui ne sont pas en reprise transport et les demandes de transports des plates-formes en camion direct (>6 ml).
- Les usines pour les retours d’emballages.
- Par lesecteur emballage du DOSCA (situé en Roumanie).
C’est au pilote affréteur de vérifier les informations de la demande de transport.

• Différents types
OT simple :
- L’expédition de la marchandise n’est pas prévue dans un circuit programmé.

OT de débord :
- Le moyen de transport programmé ne suffit pas à transporter la marchandise.

•Nombres
Les OT représentent 20% des flux d’approvisionnements.

• Fréquence
Le secteur France reçoit 80 à 120 Demandes de Transport par zone et par jour qui sont émises à J-1 avant 11h pour un chargement à J.
Une fois l’affectation des DT pour former les OT on obtient entre 60 et 100 OT par jour et par zone.

1) Organisation des flux d’approvisionnement :...
tracking img