Budget et suivi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 39 (9745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GESTION
D’UNE COMMUNE

COMMENT GENERER DES RESSOURCES DE REVENUS ?

SOMMAIRE


PREMIERE PARTIE :
GENERALITES

DEUXIEME PARTIE :

GESTION DES RECETTES
MUNICIPALES

Méthodologie pour une meilleure
maîtrise de la gestion des marchés

PREFACE

Il n’est un secret de polichinelle pour personne que toute commune qui maitrise ses ressources de revenus ou derecettes a toutes les chances d’atteindre ses principaux objectifs.
Mais avant, il faut d’abord résoudre la problématique de la question fondamentale : Comment générer des ressources de revenus ?
Le document vient il de répondre à cette question en mettant à la disposition du lecteur, les informations nécessaires pouvant l’orienter dans son choix.
En effet, le document porte :

• D’une part, surl’organisation d’une Mairie communale,
• D’autre part, sur la Gestion des recettes municipales.

Ainsi, il offre à voir :

• Dans un premier temps, une approche globale pour cerner la notion de mairie,
• Dans un deuxième temps, une approche méthodique à mettre en place pour la gestion des ressources dans le cas spécifique des marchés communaux.

Le présent document répond à la préoccupation detous ceux qui s’intéressent à la vie de la cité pour une meilleure gestion de sa commune.

AVANT-PROPOS

Le présent document se donne pour mission de lever un coin du voile sur les ressources à générer pour une meilleure gestion de la Mairie communale.
Il permettre, nous l’espérons, de mettre à la disposition des personnes qui s’intéressent de près à la vie communale les informationsnécessaires pour une bonne maîtrise des ressources de revenus ou de recettes.
Pour se donner toutes les chances d’atteindre ces objets, nous avons insisté sur deux (02) aspect :
• Un 1er aspect, qu’on pourrait intituler,
« Organisation d’une Mairie communale er typologie des acteurs »
cerne la notion de Mairie et aussi identifie les différents acteurs qui concourentà l’animation de la vie cité.
• Un 2ème aspect, qu’on pourrait intituler,
« Méthodologie pour une meilleure maîtrise de gestion des marchés »
est une démarche méthodique à mettre en place pour une mobilisation efficiente des ressources intérieures dans le cas des marchés communaux.
Nous espérons que le présent document répondra à la préoccupation majeure de tous ceux qu’il vise et souhaitonsqu’il contribue efficacement au plein épanouissement des communes de notre pays, la Côte d’Ivoire.

INTRODUCTION

1. MISSIONS

Depuis 1960, année de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, il n’existait que la commune d’Abidjan, toutes les autres villes étant uniquement des sous préfectures ou des préfectures. L’administration des villes, des villages et des campagnes était donc centralisée.En 1980, s’étant enfin rendu compte de la lourdeur administrative due à la centralisation et dans le souci de pouvoir donner des responsabilités à certains cadres du pays, le Président d’alors a fait ériger certaines villes en communes.
Sa mission, bien que quelque peu ambiguë, au départ, sera précisée en 1985 avec la création de nouvelles communes. Ainsi, le gouvernement donnait désormais auxcommunes la possibilité de gérer directement l’espace communal en termes de précisions et de réalisations de projets, d’administration, de contrôle et de supervision.
Les grands travaux, le génie civil et les problèmes d’ordre national relèvent cependant de la compétence du gouverneur.

Pour accomplir sa mission, la MAIRIE dispose de deux (02) organes principaux :

• Le conseil municipal,
• Lamunicipalité

1.1 LE CONSEIL MUNICIPAL

Il comprend un Maire élu avec une liste de conseillers dont des adjoints au maire. C’est l’organe délibérant qui se réunit une fois par trimestre et qui décide et arrête les grandes lignes concernant le fonctionnement de la commune.
Pour le fonctionnement de la commune, le conseil s’est divisé en quatre (04) commissions, par exemple :

-...
tracking img