Bulletin officiel pour culture et expression bts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2274 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Brevet de technicien supérieur
Thèmes concernant l'enseignement de « culture générale et expression » en deuxième année de BTS
NOR : ESRS1005322N
RLR : 544-4a
note de service n° 2010-0007 du 10-2-2010
ESR - DGESIP

Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie, chancelières et chanceliers des universités ; aux vice-recteurs ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, directrices etdirecteurs des services départementaux de l'Éducation nationale ; au directeur du service interacadémique des examens et concours ; au directeur du Centre national d'enseignement à distance ; aux chefs d'établissement

L' arrêté du 16 novembre 2006 définissant les objectifs, les contenus de l'enseignement et le référentiel des capacités du domaine de la culture générale et expression pour lesbrevets de technicien supérieur paru au Journal officiel de la République française le 29 novembre 2006 prévoit que deux thèmes sont étudiés en deuxième année de BTS.
L'intitulé, la problématique et les indications bibliographiques de chacun des deux thèmes prévus pour la session 2011 sont présentés en annexe.
 
Pour la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche,
et par délégation,Le directeur général pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle,
Patick Hetzel

Annexe
Thèmes - Session 2010-2011
Thème n° 1 : Génération(s)
Problématique
« Génération grand bleu », « génération du baby boom », « nouvelle génération », etc., le terme « génération » parcourt les ondes, les articles de presse, les slogans publicitaires et politiques, où il est décliné soustoutes les formes.
 
Qu'est-ce qui définit une génération ? Une année de naissance, l'air du temps, un événement majeur ou marquant de l'Histoire, le partage de goûts, de modes, de références, de façons de parler ? Au temps du brouillage générationnel, quand s'estompent les frontières entre les âges, au temps des familles recomposées où les générations les plus diverses se côtoient, dans quellemesure une tranche d'âge possède-t-elle encore des traits identitaires qui n'appartiennent qu'à elle ?
 
Qui définit une génération ? Les biologistes, les historiens, les sociologues, voire les publicitaires pour en faire un argument de vente ? Ou la génération qui précède pour parler de celle qui suit, pour la critiquer souvent parce qu'elle ne lui ressemble pas dans ses goûts, dans sesvaleurs, dans ses engagements ? Ou la génération concernée pour se démarquer de celle qui la précède, et se définir dans l'immédiateté comme une génération particulière ? Ou les générations suivantes, quand la distance et la nostalgie entraînent la construction, après coup, du mythe d'une génération ?
 
Comment définir les liens entre les générations ? Les liens intergénérationnels s'inventent-ils defaçon particulière aujourd'hui ? Les relations entre générations sont-elles nécessairement de l'ordre de l'opposition et du conflit ? N'y a-t-il pas aussi des liens de transmission, un souci de la génération qui suit à laquelle on a le devoir de transmettre un patrimoine, une histoire, une culture, une société bien organisée, un environnement bénéfique ? N'y a-t-il pas aussi des liens d'héritage,quand la mémoire, voire la faute des générations précédentes influe sur la vie des descendants ? Peut-on participer volontairement à la construction d'une nouvelle génération ?
 
Comment se situe-t-on par rapport à sa propre génération ? Y a-t-il une fatalité de la génération à laquelle on n'échapperait pas ? L'appartenance à une génération est-elle un confort ou un carcan ? Se sent-onappartenir à sa génération, ou bien préfère-t-on se marginaliser, sur un mode ludique, ironique ou sérieux ?
Qu'est-ce qui relève de l'individuel et du collectif dans l'identité d'une personne ? L'identité individuelle se construit-elle par rapport à sa génération, la génération de ses parents, une civilisation chargée d'une histoire longue de deux à trois mille ans ?
 
Indications bibliographiques...
tracking img