Burqua

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1020 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis plusieurs semaines en France, la Burqa, voile intégral porté par certaines Musulmanes pratiquantes, suscite de vives réactions. Les politiques travaillent sur la necessité ou non, d’etablir une loi interdisant le port de cette burqa. L’opinion publique est donc divisee en deux, et de nombreux debats ont lieu sur ce sujet.
La burka est ce grand voile (souvent noir) que l’on voit de plus enplus en France ; il emprisonne les femmes de la tête aux pieds, en laissant à celles qui le portent, juste au niveau des yeux, une petite fente pour la vue.
Avec ce vêtement qui ne date que d'une vingtaine d'années, l'enfermement de la femme est plus total qu'avec un tchadri ( ancetre de la burqa ) puisqu'il s'accompagne de gants pour cacher les mains et que même les pieds sont dissimulés.Considerant que nous sommes aujourd’hui au 21 eme siecle, et que nous vivons dans un pays republicain et laique, il me semble inaproprie, de laisser ainsi s’installer en occident, le port libre de la burqa pour les femmes.
Plusieurs raisons que je vais déveloper, motivent mon point de vue : la laicite, la dignite de la femme et l’aspect culturel.



En France, la laicite est un principefondamental , qui consiste a separer l’etat , de tout pouvoir religieux. A ce titre, il me semble essentiel, que chacun d’entre nous respecte l’autre, sans lui imposer de signe ostantatoires religieux. C’est pour cette raison , que dans tous les lieux publics, et en particulier les ecoles publique, il me semble normal et legitime, de ne pas permettre le port de la burqa.
Je concois neanmoins tres bien,que certaines familles musulmanes souhaitent eduquer leurs filles, dans un contexte religieux stricte et respectueux . Mais au meme titre que certaines familles catholiques inscrivent leurs enfants dans des etablissements prives religieux, ou que des familles juivent souhaitent que leurs enfants suivent un enseignement prive, dans des ecoles juives; les personnes de confession musulmanessouhaitant vraiment le port de la burqa, doivent egalement le reserve a des ecoles specifiquent coraniques.
A ceux qui avanceront des principes de tolerance, je souhaite repondre qu’il ne sagit en aucune facon, de renier les pratiques religieuses et culturelles de la communaute musulmane, mais de vouloir que chaque lieux public reste neutre, denue de tout signe ostantatoire.
D’autre part, il estdifficile aujourd’hui de distinguer les femmes qui font le choix deliberer de la burqa, et celles qui le font sous la contrainte familiale.


Au dela de la laicite, il y a aussi un point essentiel qui me tient a Coeur: La dignite de la femme.
En france, un mouvement associatif nomme “ Ni pute ni soumise” ( neither bitch, neither subjected ), constitue en majorite de femmes musulmanes, revendiquel’emancipation de celles-ci, et leur droit a decider de leur corps. Ce mouvement a ete cree par Fadela Amarad musulmane elle meme, et actuelle ministre, qui a declaré:
“la burqa est une prison à ciel ouvert pour les femmes qui le portent. Cette stratégie les contraint ainsi à la soumission et leur interdit l’émancipation.”
La femme voilée est en même temps inaccessible et exclue. La burqa leurenleve toute identification , et les depersonnalise.
Ainsi, L' existence civile de la femme voilée est suspendue. interdire la burqa serait donc un acte de libération.
C'est une pratique qui ne permet pas à la femme de vivre une vie sociale normale. Or, la très grande majorité des musulmans, n'aspirent qu'à vivre leur religion dans la modération .
Sans etre foncierement feministe, il me semble toutde meme essentiel, de proteger les femmes de pratiques excessives, qui les privent de toute liberte, et les coupe d’une vraie vie sociale.
Dans nos pays occidentaux, le port d’une burka est un frein à une intégration au mode de vie, certains y voyant même l’expression d’un rejet .
Selon moi, ce sujet, cache un obscurantisme religieux, qui pourrait s’averer dangereux, pour la liberation des...
tracking img