Business plan d'une maison d'hote

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1087 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Entretien avec Mohamed Bichiou, directeur général de la bourse de Tunis |
«Les Bourses de Casablanca et de Tunis ont toujours été très proches et le demeurent» |
 Publié le : 05.05.2011 | 15h20 |
  |   |
   
En marge de sa récente visite au Maroc, le directeur général de la Bourse de Tunis nous parle de l'impact de la révolution du jasmin, le projet du port financier de Tunis, etc.Un rapprochement entre les Bourses de Tunis et de Casablanca, estime Mohamed Bichiou, ne peut être que la dernière pierre d'un édifice bien complexe : l'intégration maghrébine. |
Comment se porte aujourd'hui la Bourse de Tunis ? La révolution du jasmin a-t-elle eu un impact sur le marché ?

Au cours de la semaine de la révolution du 14 janvier 2011 et des deux mois qui l'ont suivie, les coursont connu une baisse importante. L'indice Tunindex a perdu environ 21% depuis le début de l'année. La capitalisation boursière du marché a perdu près de 3 milliards de dinars pour revenir à 12 milliards de dinars contre 15 milliards de dinars en début d'année, alors que le volume des échanges a chuté de moitié. Il faut tout de même remarquer que dans un contexte exceptionnel, celui d'unerévolution de tout un peuple qui a délogé un dictateur et renversé un régime corrompu, celui d'une incertitude et d'une tension gravissimes, la Bourse de Tunis aura au bout du compte relativement bien résisté ou du moins limité les dégâts. Fin avril 2011, la baisse de l'indice Tunindex a été ramenée à 15%.
A partir du mois de mars, l'activité boursière s'est nettement améliorée et la volatilité du marchés'est calmée. L'indice Tunindex a récupéré une part de ses pertes suite aux publications des indicateurs d'activité du premier trimestre 2011 ; haussiers pour la plupart.
Signe de confiance dans le marché, la première opération d'introduction en Bourse post-révolution est lancée. Il s'agit du Groupe Telnet qui opère dans les nouvelles technologies.

A la réouverture du marché quelques joursaprès le départ du président Ben Ali, quelles mesures avez-vous prises pour éviter une chute drastique des cours ?

Ces évènements exceptionnels ont contraint, à deux reprises, l'autorité du marché à suspendre la cotation sur tous les marchés de la Bourse afin de freiner une chute de cours motivée plus par un mouvement de panique généralisé que par un comportement rationnel. Il fallait protégerles investisseurs d'autant plus que les cours ont chuté de 12% durant la semaine qui a vu Ben Ali s'enfuir. L'interruption a duré deux semaines du 17 janvier au 31 janvier 2011. Avant la reprise des cotations, l'autorité du marché a exigé des entreprises cotées de publier les indicateurs du dernier trimestre de l'année 2010 et d'informer le public sur l'impact de ces évènements sur la continuitéde leurs activités et sur leurs perspectives.
Ces entreprises ont été également sollicitées par l'Association des Intermédiaires en Bourse pour organiser des communications financières à l'adresse des analystes financiers et des médias. Plusieurs sociétés cotées ont répondu à cet appel.
De son côté, la Bourse a momentanément modifié les règles de saisie d'ordres en les interdisant horsfourchettes autorisées et en limitant leur validité à un jour.

Quelle appréciation faites-vous du marché financier marocain, et particulièrement la Bourse de Casablanca ?

En termes d'architecture, nos marchés financiers se ressemblent. Ils disposent d'un cadre institutionnel aligné sur les standards internationaux. Ils évoluent de la même manière sur le plan réglementaire, organisationnel ettechnique. Ils ont l'ambition de s'ériger en acteurs de dimension régionale.
Nos deux marchés sont animés par des acteurs dynamiques et compétents, mais demeurent encore étroits ou insuffisamment profonds en dépit des efforts conjugués déployés en permanence par ces acteurs et par nos gouvernements respectifs.

Après Ennakl, pensez-vous qu'il est possible de monter d'autres opérations de double...
tracking img