Business plan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5836 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Les cahiers de L’E-performance, Xavier Bouvier
Le business plan

Xavier Bouvier

Les Cahiers de l’E-performance
Le business plan.
Proposition pour une méthode de rédaction d’un
business plan destiné à une start-up ou à un
centre de profit.

1

Les cahiers de L’E-performance, Xavier Bouvier
Le business plan

Intrduction
La création d’un site de commerce en ligne nécessite uncertain nombre de réflexions
préalables en matière de finances.
Que ce site soit une « strategic Business Unit » (ou « centre de profit ») au sein d’une
structure (et donc appartenant à la catégorie des « click and mortar ») ou une pure start
up (ou pure player) il y a nécessité d’élaborer un certain nombre de documents
prévisionnelles.
Ces derniers ont plusieurs objectifs : prévoir l’activitégénérée par le site en question et
les besoins liés à cette activité.
Enfin face à ces besoins de quelles ressources dispose l’entreprise ou les investisseurs…
Ceci doit permettre d’éviter un certain nombre d’échecs dus à un mauvais
positionnement…du lui même à des questions non ou mal posées à l’origine.
L’objectif de ce document est de montrer les principaux éléments nécessaires à larédaction d’un business plan. L’avis, voir l’aide active, d’un expert comptable pourra
s’avérer très utile, sachant que ce dernier travaillera à partir des hypothèses émises par
l’entrepreneur ou le responsable du centre de profit.
Bonne lecture !
Xavier Bouvier

2

Les cahiers de L’E-performance, Xavier Bouvier
Le business plan

Création d'un site de cyber commerce : montage technique,économique et
financier
Faire la cour à son banquier (ou plutôt à une Société de Capital risque, le banquier intervenant
en France généralement pour financer l’exploitation de l’entreprise), pour obtenir le
financement de son projet d'acquisition ou de création d'un point de vente, est une véritable
opération de charme où la moindre fausse note peut s'avérer fatale quant au résultat escompté.
Dèsle premier contact, le financier ne peut pas s'empêcher de vous répertorier en fonction du
risque que vous êtes susceptible de représenter pour lui, ainsi que pour son établissement.
N'oublions pas que le financier vous prête l'argent (ou prend des risques en capital à vos
cotés), de ses propres ''clients bailleurs de fonds''. Il prend par conséquent un risque en
finançant votre projetd'investissement.
De manière à réduire à néant ce risque et à donner au financier l'envie de se jeter à l'eau avec
vous, l'élaboration et la présentation d'un plan de développement de votre projet - plus
communément appelé business-plan, doivent être réalisées.
Ce qui intéresse le financier au fond : c'est d'avoir la conviction que vous vous êtes
sérieusement penché sur le projet sans optimismeexcessif, en calculant le risque, charge à lui
de l'apprécier. Il n'est donc pas question de déléguer la préparation et l'élaboration du
"business-plan" à une tierce personne, de même que l'on ne sous-traite pas la préparation
d'une lettre de candidature à un emploi.
Si l’entreprise n’a pas pour objectif d’obtenir un financement (ou de type « capital risque ») le
business plan va mettre à plat lesbesoins de financement qui devront être dégagés en interne
au regard de l’activité prévisionnelle.
Le "business-plan" s'articule autour de 3 grandes parties :
-

L’environnement economique
L’activité
La rentabilité
La structure financière

A) L’environnement économique
a) Le facteur humain
L'environnement humain est un des critères primordiaux du projet. Avant toute chose,
présentezl'initiateur du projet : c'est à dire VOUS !
Montrez que vous êtes prêt à assumer, à part entière, seul ou avec l'appui d'une équipe, la
responsabilité du projet. Sachez démontrer que votre équipe est soudée et prête à s'impliquer.
Présentez sous forme de tableau, votre formation et vos expériences professionnelles, ainsi
que celles de vos principaux salariés.

3

Les cahiers de...