Business plan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
formation vente et négociation commerciale

BIEN PRÉPARER SON BUSINESS PLAN
PLAN D’AFFAIRE

"Si vous voulez connaître la vraie valeur de l'argent, essayez d'en emprunter" Benjamin FRANKLIN (homme politique et physicien américain - 1706 - 1790) "Au moins 80 % des business plans reçus sont immédiatement éliminés en raison d'une mauvaise présentation écrite du projet" Un responsable d'unesociété de capital-risque

Règle 1 : Se mettre dans la "peau" du banquier ou de l'investisseur

Quelques précisions préalables :
► Le banquier est essentiellement tourné vers une analyse du risque : les prêts pourront-il être remboursés sans problème ? ► L'investisseur prend, lui aussi, en compte la notion de risque. La différence avec le banquier est qu'il se rémunère principalement au moment dela revente des actions qu'il détient. Par conséquent les perspectives de croissance rapide, rentable et forte de l'entreprise sont primordiales.

Petite liste des questions que se posent banquiers et investisseurs :
Certaines questions seront plus spécifiques au banquier (elles sont notées "1"), alors que d'autres questions concerneront plus particulièrement l'investisseur (notées "2").

1) Leprojet est-il réaliste ? Est-il soutenu par une "vision" suffisamment novatrice ? - Le projet est-il clair et compréhensible ? - Correspond-il à des attentes du marché réellement existantes ou à des attentes purement virtuelles ? - Quels sont les véritables avantages concurrentiels de l’offre commerciale présentée ? - Ces avantages seront-ils suffisants pour déterminer un concept "porteur" d'unfort développement ? (2)
formation vente et négociation commerciale - www.novasun.fr – copyright © - version 01/03/10 – page 1/16

- Le produit ou le service envisagé est-il aujourd'hui techniquement opérationnel ?

2) Quelle confiance avoir dans le créateur ? Est-il assez professionnel ? Jouera-t-il le jeu ? - Maîtrise-t-il bien le métier dans lequel il va évoluer ? - Sera-t-il crédible entant que chef d'entreprise ? Possède-t-il les qualités suivantes : bon sens, leadership, capacité d'anticipation, ouverture d'esprit, persévérance, honnêteté... - Partagera-t-il l'information avec son banquier ou avec son investisseur ? - Acceptera-t-il un véritable partenariat avec l'investisseur ? (2)

3) Quel est le potentiel de l’équipe de créateurs ? - Les profils des créateurs sont-ilscomplémentaires ? - Quelle sera la répartition précise des rôles entre les créateurs et avec les éventuels collaborateurs recrutés ? - Quelles sont les éventuelles lacunes de l'équipe dans une perspective de développement ? (2)

4) Quel sera le chiffre d'affaires ? Sur quels éléments concrets d'évaluation repose-t-il ? - Une étude de marché fiable a-t-elle été réalisée ? Des intentions de commandessont-elles déjà recueillies ? - Qui sont les concurrents directs et indirects ? Comment pourraient-ils réagir ? - Quels seront les moyens nécessaires, notamment sur le plan humain, pour commercialiser le produit ou le service ? - Le chiffre d'affaires pourra-t-il connaître un très fort développement en quelques années ? (2) - Des marges de manoeuvre ont-elles été prévues si le chiffre d'affairesprévisionnel n'est pas atteint ?

5) Quelle est la rentabilité envisagée ? - A quel moment le seuil de rentabilité (point mort) sera-t-il atteint ? - Les prêts pourront-il être remboursés sans difficultés ? (1) - La rentabilité pourra-t-elle être forte dans quelques années ? (2)

6) Quelle sera l’évolution de la trésorerie ? - L'évaluation du besoin en fond de roulement est-elle correcte ?Est-elle en rapport avec le chiffre d'affaires envisagé ? - Les ressources financières seront-elles suffisantes pour couvrir le besoin en fond de roulement et son évolution dans le temps ?

7) Investir dans l'entreprise présente-t-il un intérêt suffisant ? (2) - Quelle plus-value espérer à 3 ou 5 ans ? (2) - Comment sera-t-il possible de "sortir" du capital ? (2)

Règle 2 : présenter un...
tracking img