Buto

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2019 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Théâtre du Monde :

Carlotta Ikeda

Le Butô aussi appelé « Danse des ténèbres » est une danse contemporaine issue du Japon à partir des années 60. Ce terme vient du mot « bu » signifiant danser, et du mot « to » qui signifie fouler le sol ou taper au sol (selon les sources). Selon les praticiens, cette forme de danse explore les manières de communiquer avec la terre, l'obscur. Le Butôserait une frappe du sol du pied pour en faire émerger les esprits, les ancêtres. Cet art se réfère aux croyances bouddhiste et shintô, par cela il est un appel aux forces du monde des morts. De ce fait, cette danse joint la mort et la vie, la présence et l'absence ; elle est liée à la performance mais ne se veut pas spectaculaire car elle expose une introspection. Elle est reconnaissable par sesmouvements lents, son attrait du minimalisme et la poèsie qu'elle raconte, représente.
Le Butô fut créé par les deux protagonistes Tatsumi Hijikata et Kazua Ono, en réponse à un Japon qui se veut occidental mais aussi en réaction du traumatisme de la Seconde Guerre Mondiale et d'Hiroshima. Elle s'oppose fermement au ballet classique occidental, à la danse moderne et à l'art traditionnel du Japon.Cette danse contemporaine japonaise fut nourrie entre autres par l'expressionnisme allemand et le surréalisme.
Le Butô né d'un spectacle e Tatsumi Hijikata en 1959, Kinjiki. L'œuvre fut l'objet d'un grand scandale, associé à de la pornographie au Japon. L'artiste s'inspire de gestes quotidiens des paysans japonais ou de femmes âgées, de prostituées mais aussi de handicapé.
Les artistes de Butôsont classés en trois générations, dans la seconde figure Carlotta Ikeda.

Carlotta Ikeda, Sanae Ikeda de son vrai nom, est née dans un village japonais en bord de mer, Fukui, en 1941 ; elle a choisie ce second nom en référence à Carlotta Grisi, danseuse célèbre durant la fin du XIX° siècle. Elle est reconnue en tant que danseuse et chorégraphe de Butô. Elle va à l'université de Tokyo pour étudierla danse contemporaine et les techniques classiques qui, selon elle, sont « la base pour connaître son corps ». Suite à cette formation, Carlotta Ikeda découvre le travail de Tatsumi Hijikate, ange et démon qui allait manifester, en 1968, « la révolte de la chair ». La jeune artiste a engagé tout son corps dans cet art, toute sa vie, cet engagement ne peut être qualifié de naïf ou d'innocent.Une des caractéristiques du Butô dont Carlotta Ikeda est extrêmement est celle de la métamorphose, un voyage à travers diverse épaisseurs spatio-temporelles.
En 1974, elle fonde sa propre compagnie nommée Ariadone. Les spectacles montés sont représentatifs d'un voyage initiatique, les plus importants sont Zarathoustra, Utt, Himè, Chii Saaka, Waiting ou Haru no Sailen. En 2008, Uchuu Cabaret, unede ses créations fait une tournée en France et au Festival d'Avignon.

Le corps est simultanément humain et animal, minéral et végétal, nourrisson et mourant, ténèbres et lumière. Pour cela la neutralité du corps réel du danseur s'impose. Le maquillage blanc de la totalité du corps dépersonnalise ses artifices et ainsi la vie et la mort, la présence et l'absence peuvent échanger leurs épaisseurs.Il se crée un masque malléable sur le visage. Carlotta Ikeda maîtrise à la perfection cet art de la métamorphose qu'elle rend à la fois visible et imperceptible, étendant le temps de la perception dans un atermoiement du geste permettant ainsi toutes les interprétations : « La transformation idéale serait de devenir ce qui n'existe pas, et pour devenir rien il faut se transformer en touteschoses » (Ko Murobushi). Cette technique est contraire à celle du comédien qui est apte à mimer, caricaturer des personnalités expressives. Chez Carlotta Ikeda, la métamorphose est une fluctuation d'états intérieurs engageant le corps dans sa globalité articulaire, organique, sensible, en opposition à la danse occidentale dont les techniques reposent sur un principe de dissociation des différentes...
tracking img