Ca va ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Je vais bien ne t’en fait pas » sera ma réponse. Même quand quelqu’un s’approchera de moi avec ce regard de pitié et de peine s’informant si tout va bien. Je répondrais avec des yeux pleines delarmes, des joues toutes rouges, des lèvres tremblantes.
Mais non, tout ne va pas bien !
La solitude m’envahit. Je suis l’incarnation de la solitude. Personne ne connait plus que moi ce qu’est levide, l’ennui, le rien, l’absence totale.
L’absence d’un père dans ma vie. Il est là et en même temps il ne l’est pas. On se rencontre parfois dans la cuisine parfois en quittant la maison le matin. Onse rencontre. Je répète on se rencontre alors qu’il dort chaque soir dans un lit qu’il partage avec sa femme a dix pas de ma chambre. Il partage un lit depuis 22ans avec une femme, ma mère, la femmequi donna jour a mon être. Un lit qui refroidit avec le temps, non pas suite a l’absence de leur corps mais a la chaleur de l’amour et de l’affection. Un amour les partager. Il a disparut. Quand ?Personne ne pourra savoir la date précise.
Personnellement je préfère qu’ils se séparent, qu’ils divorcent. C’est beaucoup plus facile de vivre avec cette condition que de revenir chaque jour à lamaison avec le pressentiment qu’une autre dispute aura lieu, déclenché par un je-ne-sais-quoi dont l’importance est minime. Il s’énerve pour rien, pour le moindre geste. C’est un barbare que j’arriveplus à supporter.
Cet homme négligeant sa famille, sa fille et sa femme ne pourra jamais obtenir mon respect absolu.
Alors que ma mère, la personne qui m’a consacré tout son temps, qui fait sonpossible pour que je sois heureuse et avoir tout ce dont j’en ai besoin ; cette femme est pour moi l’incarnation du diable sur terre.
Ne me comprenais pas mal, j’aime ma mère. C’est la personne quej’aime le plus au monde mais elle reste quand même une femme dont la face satanique n’apparait qu’a moi malheureusement. Jamais je n’aurais pu imaginer que les paroles qui m’ont blessé le plus dans ma...
tracking img