Caada durat la guerre 14-18

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La première guerre mondiale est le conflit qui a opposé de 1914 à 1918 les forces de la triple alliance composée des empires centraux (Allemagne, empire Austro-hongrois) et la triple entente (France, Royaume-Unis et la Russie). La guerre sans provoquer au Canada les bouleversements qu’a connus l’Europe, n’en a pas moins modifié l’équilibre interne du pays et rehaussé le rôle international. D’unecertaine façon, les événements de 1914 contribuent à sortir le canada d’une impasse relative. En effet, les années qui précèdent sont celle d’un ralentissement éco marqué par l’exode rural et le recul de l’investissement étranger face à la rentabilité incertaine de certains grands projets. L’annonce de l’entrée en guerre de la Grande-Bretagne et de la France en aout 1914 provoque un sursautd’enthousiasme dans une grande partie du pays, qui étant membre de l’empire Britannique entre automatiquement dans le conflit. C’est pour cela que nous sommes en droit de nous demander quel est l’engagement du Canada dans la première guerre mondiale et quels sont les impacts qu’elle a causé sur la société ? Nous verrons dans un premier temps l’armée canadienne dans le conflit ensuite nous étudierons lesproblèmes politiques et sociaux pendant cette période de trouble et nous terminerons par analyser la situation économique.

I/L’armée et le conflit.
A/ Une armée de volontaire.
« il est de notre devoir de faire savoir à la G-B à ses alliés ainsi qu’à ses ennemis que les canadiens sont animés par un seul et même sentiment et font bloc derrière la mère patrie ». en 1914, le budget de guerre duDominion était six fois plus élevé que 15 ans auparavant, il ne dépassait tout de même pas les 20000000 de dollars et ne représentaient qu’une faible part du budget total. Pas d’armée, seulement quelques régiments de milice dont l’effectif atteignait à peine 3000 hommes. Pas de marine mais 3 ou 4 petits navires, et pas l’ombre d’une industrie de guerre. Le canada n’est à l’époque nullement prête àla guerre et l’élan patriotique frise l’inconscience. La tâche d’organiser une armée canadienne par enrôlement volontaire fût aussitôt confié au colonel Sam Hughes, ministre de la milice et de la défense qui était peu francophile et ardent impérialiste. Les volontaires affluents, il existe un grand nombre d’émigrés récemment arrivé de G-B qui sont parmi les premiers à partir. En quelques semaines,30000 hommes sont réunis au camp de Valcartier près de Québec. Après un entrainement sommaire, 10000 d’entre eux sont envoyé en Angleterre dès septembre 1914, remplacés immédiatement par un nouveau contingent de volontaires. L’armée Britta complète la préparation de ces troupes qui sont intégré en son sein et qui interviennent pour la première fois à Ypres (Belgique) en 1915. La suite des départsse fait dans une certaine confusion en raison du manque d’équipement adéquat, du fait de l’insistance de Hugues à conserver le fusil Ross (de fabrication canadienne) mais qui semblait inadapté. Néanmoins, en juillet 1915, le corps expéditionnaire canadien est de 125000 h et du double en octobre. L’objectif étant d’atteindre les 500000 en janvier 1916. Le volontariat fini par s’épuiser et passe de30000 h par départ mensuel à début 1916 à 5000 début 1917.
B/ Les soldats canadiens et la guerre.
En tout, se sont environs 400 000 canadiens qui ont combattu en Europe, sur 650 000 mobilisés et 95% d’entre eux ont été volontaires : plus de 49% de sont des Britta du canada, 40% sont des canadiens d’origine britannique surtout de l’Ontario et de Nouvelle-Ecosse et seulement 4,6% sont descanadiens français, le reste du contingent provenant d’autres minorités ethniques. Les combats les plus célèbre où des troupes canadiennes se sont distingué sont : la bataille de la Somme (mi-septembre mi –Novembre 1916) cette bataille fait 25029 victimes (blessé ou tués) dans les rangs canadiens. Néanmoins les actions menées forgent peu à peu la réputation des troupes canadiennes. En 1917, la...
tracking img