Cacao de mada

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (394 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Le cacao de Madagascar

Une petite production de 6 000 tonne par an, sa culture est localisée dans les régions DIANA et SAVA, au Nord Ouest de l’Île, et particulièrement à Sambirano, dont le centreest la ville d’Ambanja. Production initialement concentrée sur une zone de moins de 50km de rayon, une partie modeste mais non négligeable, composée de cacao à cosse claire dite de qualitésupérieure. C’est un produit qui fait l’objet d’actions de promotion, actuellement. La production se pratique toute l’année, avec des pics pour les mois de juin-juillet et octobre-novembre. Les Principalesvariétés développées :
– Criollo, également connue sous le nom de « cosse claire »,
– Forestaro ou cacao de base
– Trinitario, hybride de Criollo et de Forestaro.

Les premiers cacaoyers ont étéintroduits à Madagascar vers 1900. C’étaient des Criollo, variété de cacao à fèves claires, cabosses petites, très verruqueuses, violet rouge ou orangé, sillons profonds, pointe prononcée, parfois enforme de croissant, reconnu comme étant le meilleur en qualité, le plus fin, le plus aromatique, doux, fruité mais également très fragile. 10 - 15 ans plus tard, furent introduits les cacaoyers Forasteroqu’on appelle aussi TAMATAVE à Madagascar, de qualité ordinaire mais plus productive et plus résistante. Le croisement de ces deux types dont on a sélectionné les meilleurs : qualité fine etaromatique du premier et la vigueur, la productivité et la résistance du second, a donné le type Trinitario. C’est la forte proportion de ce type Trinitario dans le cacao malgache qui fait sa réputation. Audébut, vers 1900, le cacao venait surtout des grandes plantations coloniales à Madagascar, avec une production de 120 tonne par an.
Le Cacao de Madagascar est d’une qualité exceptionnelle et deréputation mondiale. Son gout plus acide que les autres, lié au processus de fermentation mais aussi à la particularité du sol, lui confère la première place d’envergure mondiale. Plantations...