Cadre mathodologique natation combinaison

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1034 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cadre méthodologique.
Nous avons dans un premier temps délimité notre champ de recherche. Ce qui nous intéresse ici est la controverse, « sur les combinaisons de natation  en polyuréthane ». Afin de répondre à toutes les questions à ce sujet nous élargirons notre recherche aux polémiques et controverses extérieurs (ex : Pistorius, l’électrostimulation…)
Nous nous servirons uniquement despoints qui nous intéressent sur d’autres sujets similaires, mais nous ne traiterons pas en profondeur les sujets annexes à celui qui nous intéressent.
I. Analyse du corpus de Textes.
Parmi les méthodes dont les sciences sociales se sont dotée, nous pouvons mentionner : les études d’entretiens, d’archives, les enquêtes statistiques, les études de réseaux, les études de discours, lesobservations des mœurs et coutumes, les études de corpus de textes. Nous choisirons une analyse de corpus de textes pour deux raisons :
La première raison provient de l’objet de notre recherche, c’est une affaire sur un plan international, qui met en jeu une multitude d’acteurs, très éloignés dans l’espace géographique, et très difficilement abordables par une série d’entretiens. Dans le cadre de cemémoire, il nous paraissait alors impossible de commencer par cela. Mais dans un second temps le recours aux entretiens, sera envisagé.
La seconde raison est d’ordre théorique, et impose qu’une sociologie agité par des transformations et des variations dans le temps ne puisse s’en tenir aux seuls discours de certaines personnes, mais replace ses sujets d’analyse au regard d’une profondeur historique.Par conséquent l’étude des corpus de texte s’est révélé être le moyen le plus judicieux de rester au plus près des acteurs, au vue des contraintes de notre recherche : le temps de l’enquête, l’objet, la théorie et l’analyse scientifique.

Pour se faire, nous avons constitué un corpus d’une vingtaine de textes. La majorité de nos sources sont publiques puisque notre démarche est de générer uncorpus de textes sur des bases de données comme Le cairn ou Factiva qui contiennent une quantité importante, d’articles de presse internationale (IJHS, Le times….) nationale (L’équipes, Libération, Le Monde, …) et régionale (Ouest France, Midi Libre, le parisien). Nous envisageons l’analyse des textes à partir de corpus de textes de la presse francophone. En rentrant la requête « Combinaisons denatation » dans le moteur de recherche, il surgit près de 200 textes dans Cairn. De là, nous avons lu les textes et nous avons remarqué qu’il y avait différents univers sociaux représenté (politique, société, culture, international) ce qui été assez enrichissant du point de vue des différents acteurs. En effet notre enquête est influencée par leurs points de vue. Notre critère de sélection a étéd’éviter les textes uniquement informatifs sur les combinaisons mais de chercher les sujets qui ont fait naitre cette controverse. Ce premier travail, nous a amené à réduire notre corpus à une vingtaine de texte (presse...).
Il nous faut maintenant justifier le choix des textes : il faut qu’un texte apporte un élément nouveau au dossier, qu’il évoque des objets ou des arguments qui n’ont pas encoreété avancés dans les textes précédents. Dans le cas contraire, on risque d’avoir une accumulation de données inexploitables, qui ferait émerger des catégories qui n’ont en réalité pas autant d’importance. Par exemple, dans le cas des combinaisons, un texte qui explique la même chose que le précédent ne nous intéresse pas, tandis qu’un texte qui parle pour la première fois de la controverse et desolutions à apporter pour ces nouveaux matériaux, leurs donne une place assurée dans le corpus à ces textes.
Une fois que le corpus est formé, il faut utiliser le logiciel Prospero afin de lire ce corpus plus précisément : Grâce à ma formation sur ce logiciel je peux utiliser mon corpus.
Nous chercherons dans les textes plusieurs expressions, que l’on classera comme suit :
– les entités...
tracking img