Cahier des charges chantier d'insertion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8628 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DEPARTEMENT DE VAUCLUSE
CHANTIER OU ACTIVITE PRODUCTIVE D’INSERTION
CAHIER DES CHARGES

INTITULE DE L’ACTION :

LIEU DE DEROULEMENT :

OPERATEUR
Nom : CHEZ BABEL Personne responsable à contacter : Mme MAALLEM Rania
Nature juridique : Association loi 1901
Adresse : 4 rue Léo Larguier 84000 Avignon
Téléphone : 04.90.87.61.43 Fax : 04.90.88.16.74

NOMBRE DE POSTES D’INSERTIONCONVENTIONNES DANS LE CADRE DU CDIAE : 16
TYPE DE CONTRATS : CAE - CA

DATE DE DEMARRAGE DE L’ACTION : 01 janvier 2010 DUREE DE L’ACTION : 12 mois

Ce dossier est à adresser :

En deux exemplaires à la DDTEFP 72, route de Montfavet 84022 AVIGNON CEDEX 1

En deux exemplaires au Département de Vaucluse : Direction des Interventions Sociales - Service Insertion
BP 958 - 6,Boulevard Limbert, 84092 AVIGNON Cedex

En un exemplaire à la Région PACA Hôtel de Région 27, place Jules-Guesde 13481 MARSEILLE Cedex 20

SOMMAIRE

1. ORIGINE DU PROJET 3
2. ÉTAT DES LIEUX 6
3. DESCRIPTION DU CHANTIER 11
4. L'OPERATEUR, 14
5. L'ENCADREMENT TECHNIQUE 17
6. LE RÉSEAU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL 19
7. L’OUTILLAGE 25
8. LA LOGISTIQUE 27
9. LA SECURITE 28
10. ENTREPRISECO-TRAITANTE 29
11. LE PUBLIC BÉNÉFICIAIRE 30
12. LA FORMATI0N 32
13. PARTENARIAT MIS EN ŒUVRE 34
14. COMMUNICATION 35
15. PERSPECTIVES D'EMPLOI RECHERCHÉES DURANT ET A L'ISSUE DU CHANTIER 36
16. PLAN DE FINANCEMENT 37
17. ANNEXES 38

1. ORIGINE DU PROJET

1 Quelles sont les raisons qui motivent l'opérateur dans la mise en oeuvre de ce chantier ?

« Chez Babel » Avignon est une actioninnovante qui se déroule sur le quartier de Saint Chamand dans le cadre d’un Chantier d’Insertion, visant essentiellement les femmes.

Utilité collective pour la population locale :

L’atelier de couture Chez Babel se situe dans le quartier de Saint Chamand. La re-dynamisation urbaine d’un quartier sensible - Saint Chamand - s’avérait être un enjeu important.
Ce quartier n’était pas doté destructures d’insertion. Par ailleurs, à Avignon, peu d’actions se proposent de développer des outils d’insertion spécifiques aux femmes.

Il s’agit d’une activité économique et d’une dynamique durable bien identifiée dans le quartier. En créant l’atelier de couture, l’association propose donc :

• de permettre aux femmes issues de différents quartiers d’Avignon de faire l’expérience d’un contratde travail afin de favoriser leur insertion en les plaçant dans une position de salariées et dans un processus de re-qualification sociale
• de vérifier que l’insertion économique de groupes sociaux défavorisés peut participer au développement et à l’enrichissement au niveau local,
• de valoriser le quartier par une communication externe mettant en avant les aspects créatifs etculturels (défilés et démonstrations des modèles réalisés par des mères de famille issues des différents quartiers d’Avignon).

De cette façon, ces familles mettent en place de réels projets intégrant différents aspects éducatifs. L’intégration à venir implique une démarche d’utilité collective.

Amener de nouvelles personnes à fréquenter ce quartier est aussi un des objectifs. Par ce biais, un plusgrand brassage de population s’effectue.

Ce Chantier d’Insertion se situe en amont des dispositifs habituels d’insertion et s’adresse donc prioritairement aux personnes restées longtemps à l’écart du monde du travail ou qui n’ont encore jamais pu avoir accès au statut de salarié.

L’atelier de couture traditionnelle « Chez Babel » peut employer 15 personnes en CAE - CA comme couturières et 1sur un poste administratif. Il s’agit de personnes en voie d’exclusion telles que :

• bénéficiaires du RSA,
• chômeurs de longue durée,
• jeunes rencontrant des difficultés particulières d’insertion,
• travailleurs handicapés reconnus comme tel par la COTOREP,
• personnes en grande difficulté sociale, au niveau du logement, de la santé,
• l’endettement, l’absence...
tracking img