Cahier des charges

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2438 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
HINGRAND Quentin IC1 / groupe 2
LECOUVEZ Margot
KURSAWA Eléonore

CAHIER DES CHARGES

Campagne d’actions de communication de type événementiel d’une durée d’un an portant sur les 3 jours du festival « Eco’rock »

LIEU D’EXECUTION : France
Sommaire

1/ Contexte
2/ Enjeux et nature de la prestation
3/Les résultats attendus touchent plusieurs domaines :
4/La ciblevisée

5/Cependant d’éventuelles contraintes pourront apparaître au cours de l’élaboration et du déroulement de l’évènement

6/Les messages

7/Les axes d’actions du lot

8/Durée du programme
9/Critère de sélection
10/Présentation des offres

1/Contexte

A) Actions de communication sur le festival musique Eco Rock : contexte au plan national

Eco’Rock

C’est une associationrégionale qui organise des événements musicaux de plein air à tendance rock. Elle existe depuis deux ans, est composée de 50 membres permanents et a pour habitude d’embaucher jusqu’à 300 bénévoles. Chaque année, elle aide une association différente grâce à un partenariat. Les deux premières éditions ont attiré plus de 20 000 personnes par année. Le lieu de ce festival est une grande plaine àproximité de la forêt de Phalempin près de Seclin.

En 2011, le projet est d’aider Max Havelaar (Max Havelaar est actuellement l'un des principaux acteurs du commerce équitable), GreenPeace (c’est une organisation non gouvernementale de protection de l'environnement présente dans plus de quarante pays à travers le monde : en Amérique du Sud et du Nord, en Asie, en Europe et dans le Pacifique) etde s’associer à Conscience ( fabricant de tee shirt en coton issu du commerce équitable).
Le but est de promouvoir ce partenariat et de développer l’image de notre festival pour cette nouvelle édition

Le projet :

Le festival de cette année est prévu sur une période de 3 jours consécutifs le 1er, 2 et 3 juillet 2011. Il y a un besoin d’artistes, de bénévoles ainsi de que relations pressepour promouvoir et recruter.
Les objectifs : l’objectif de la campagne de relation presse est de promouvoir le festival afin d‘étendre la réputation au niveau national. Il y a une nécessité d’organisation d’un gros coup médiatique car il faut se démarquer de la concurrence grandissante des festivals d’été. L’action sera développée sur un an avec plusieurs étapes.

B) Etats du secteur del’organisation de festival musical en France et besoins à satisfaire

Le marché

Avec plus de 20 000 spectateurs dans chacune des deux éditions précédentes, le festival Eco rock commence à être reconnu par les artistes et le public pour sa qualité de programmation et son professionnalisme.
Mais la concurrence commence à être forte dans le milieu. En effet les dates de notre festival sont prochesde festivals nettement plus médiatiques se déroulant dans la région et aux alentours. Ainsi le Main Square Festival d’Arras et celui de Dour attirent un plus large public et commence à faire de l’ombre à notre organisation attirant des artistes de plus grandes renommées et ayant aussi un budget beaucoup plus conséquent que le notre. Mais ces festivals n’ont pas de politique écologique et derespect de l’environnement quand à leur organisation. L’enjeu est donc d’axer notre communication sur ce thème : l’écologie et le respect de l’environnement, de promouvoir de jeunes artistes en devenir ou des révélations musicales de l’année dont l’image colle à cette idée de respect de l’environnement

L’intérêt de la société et des consommateurs

Il n’y a pas à cette époque de l’année de grandsfestivals qui axent leur thème sur l’écologie. La plupart sont des petits festivals régionaux qui n’attirent pas un large public. Or on distingue de plus en plus l’intérêt des citoyens pour la préservation de l’environnement. Le spectateur vient au festival mais ne se soucie que peu de l’impact qu’il va émettre sur le lieu naturel du festival. Beaucoup d’organisateurs de festivals n’ont en...
tracking img