Cahier d'un retour au pays natal aimé césaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2058 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
AIMÉ CÉSAIRE (1913-2008)
Contexte politique

Aimé Fernand David Césaire, est un poète et homme politique martiniquais. Il est l'un des fondateurs du mouvement littéraire de la négritude et un anticolonialiste résolu.
« Notre doctrine, notre idée secrète, c’était : “Nègre je suis et Nègre je resterai.” Il y avait dans cette idée, l’idée d’une spécificité africaine, d’une spécificité noire. »Jusqu’à la fin de sa vie, Aimé Césaire a voulu marteler son identité et crier sa négritude. Revenir aux racines de la mère Afrique, y puiser une force nouvelle et ne pas se laisser engloutir par la pensée post-coloniale. Mais si le poète a très tôt choisi de se définir comme Noir, c’est avant tout pour retrouver une altérité avec le Blanc, pour être capable d’imaginer un avenir commun.
Songrand-père fut le premier enseignant noir en Martinique et sa grand-mère, contrairement à beaucoup de femmes de sa génération, savait lire et écrire ce qu'elle lui enseigna. En septembre 1931, il arrive à Paris en tant que boursier pour entrer en classe d'hypokhâgne au lycée Louis-le-Grand où, il rencontre le sénégalais Léopold Sédar Senghor, avec qui il noue une amitié qui durera jusqu'à la mort dece dernier.

ÉMERGENCE DU CONCEPT DE NÉGRITUDE
Au contact des jeunes africains étudiant à Paris, Aimé Césaire et son ami guyanais Léon Gontran Damas, qu’il connaît depuis la Martinique, découvrent progressivement une part refoulée de leur identité, la composante africaine, victime de l'aliénation culturelle caractérisant les sociétés coloniales de Martinique et de Guyane.
Le mouvement de lanégritude – à la fois littéraire, philosophique et politique – date de 1934, lorsque le jeune Aimé Césaire fonde la revue L’Étudiant Noir avec sa future épouse Suzanne Roussy, Damas et Senghor. Ils deviennent ainsi les précurseurs d’une certaine « fierté noire » et une source d’inspiration pour les futures générations d’écrivains antillais, africains ou afro-américains. Grâce à ses textes poétiquesou pamphlétaires, Aimé Césaire a creusé le sillon de la reconnaissance et de la révolte. Ce concept, en réaction à l’oppression culturelle du système colonial français, vise à rejeter d’une part le projet français d’assimilation culturelle et à promouvoir l’Afrique et sa culture, dévalorisées par le racisme issu de l'idéologie colonialiste.
Construit contre l'idéologie coloniale française del'époque, le projet de la Négritude est plus culturel que politique. Il s’agit, au-delà d’une vision partisane et raciale du monde, d’un humanisme actif et concret, à destination de tous les opprimés de la planète. Césaire déclare en effet : « Je suis de la race de ceux qu’on opprime ».
Ses livres marquent d'ailleurs une véritable prise de conscience de la condition inégalitaire des Noirs. Longpoème constitué de vers libres, fortement influencé par le surréalisme, il est en quelque sorte son manifeste de la négritude. La violence des mots et l’utilisation d’une syntaxe syncopée illustrent le choc éprouvé par l’auteur en foulant le sol de son île. Il semble vouloir hurler au nom du peuple, le sortir de son aliénation. Il exhorte les Noirs de la Martinique à se faire entendre.
Aimé Césaire,agrégé de lettres, rentre en Martinique en 1939, pour enseigner.

LE COMBAT CULTUREL SOUS LE RÉGIME DE VICHY
La situation martiniquaise à la fin des années 1930 est celle d'un pays en proie à une aliénation culturelle profonde, les élites privilégiant avant tout les références arrivant de la France, métropole coloniale. En matière de littérature, les rares ouvrages martiniquais de l'époquevont jusqu'à revêtir un exotisme de bon aloi, pastichant le regard extérieur manifeste dans les quelques livres français mentionnant la Martinique. Ce doudouisme, dont des auteurs tels que Mayotte Capécia sont les tenants, allait nettement alimenter les clichés frappant la population martiniquaise.
C'est en réaction à cette situation que le couple Césaire, épaulé par d'autres intellectuels...
tracking img