Camif bts muc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2627 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BTS MUC – Cas MGUC Camif 2007.
Eléments de corrigé.

Remarque : ce corrigé n’est pas le corrigé officiel, celui à partir duquel seront évaluées et notées les copies rendues par les candidats. Il n’intègre notamment aucun élément de barème et ne peut donc traduire l’exigence attendue par les équipes de correcteur et concepteur du sujet.

Dossier 1

1.1

Taux de marque du rayon mobilier|2006 |2007 |Evolution |
|(174359/455036) x 100 = 38,3% |(243 941 / 611 085) x 100 = 39.9% |[(39.9-38)/38]x100 = +4,2% |

Taux de marque par secteur du rayon

| |2006 |2007|Evolution |
|S1 |(57204/155958)x100 = 36.6% |(76550/203387)x100= |[(37.6-36.6)/36.6]x100 = +2.7% |
| | |37.6% | |
|S2 |40.6% |41,7% |+2,7% ||S3 |38.2% |40.6% |+6.2% |
|S4 |37.6% |40.6% |+7.9% |

Comparaison avec les données “tous magasins” :

|Progressions 2006/2007 |Lille |Tous magasins |
|S1|+2.7% |-2.7% |
|S2 |+2,7% |-0.3% |
|S3 |+6.2% |-0.07% |
|S4 |+7.9% |+0.76% |
|Total |+4,2%|-0.99% |

Commentaires :

Il y a une évolution négative des taux de marque sur l’ensemble des magasins à l’exception de S4, quoique la progression est modique et < 1%. La progression des taux de marque de Lille est plus flatteuse avec une progression globale de +4,2%, progression confirmée par l’analyse détaillée des rayons dont S2, S3, S4 progresse de 2,7% à8%. Cette bonne performance est atténuée par la progression de S1 avec seulement +2.7% de taux de marque et sur un secteur représentant plus du tiers du CA du magasin.

L’analyse doit être croisée avec celle des écarts sur taux de marque. Pour 2006, Lille a des taux de marque en général inférieurs à ceux « tout magasins », notamment pour S1 et S2, les plus gros CA du magasin. 2007 en revancheaffiche un bon taux de marque par secteur pour Lille avec un écart avantageux par rapport aux taux de marque « tous magasins ». Cette amélioration s’explique par la progression soudaine des taux de marque à Lille et la baisse sur le reste des autres magasins.

La hausse des taux de marque est d’autant plus profitable qu’elle touche des secteurs dont la progression du CA est nettement positive

1.2Pas de calcul, on reprend les chiffres des annexes :

| |« Tous magasins » 06/07 |Lille 06/07 |
|CA |+38.6% |+34.29% |
|Quantités |+40.03% |+31.19% ||Marges |+37.2% |+39.9% |

Commentaires : Lille se distingue par une croissance du CA et des quantités vendues inférieure à la moyenne « tous magasins », notamment en ce qui concerne les quantités vendues.

Toutefois Lille enregistre une meilleure progression de la marge brute. L’explication est donnée...
tracking img