Camus les justes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1836 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Teyssieux
Freddy
1ère ES1

Fiche de lecture :

Les justes de Camus
Edition : Folio
Paru en 1950

Source : Wikipedia
Encore aujourd'hui, que ce soit dans La condition d'André Malraux ou dans les Justes de Camus, on voit un Tchen ou Stepan qui fait figure de proue à la révolution comme un Ché Guevarra.

I)Biographie

Albert Camus est né en 1913 en Algérie de parentsmodestes d'origine alsacienne et espagnole.Son père est tué à la bataille de la Marne. Boursier au lycée d'Alger, il fait une licence de philosophie et présente son diplôme d'études supérieures sur les rapports de l'hellénisme et du christianisme à travers Plotin et saint Augustin. La maladie et la nécessité de gagner sa vie le détournent de l'agrégation. Il s'oriente vers le journalisme aprèsavoir publié deux essais, L'envers et l'endroit (1937) et Noces (1938). Pendant la guerre il participe à la résistance dans le groupe de Combat qui publie un journal clandestin. En 1942 il fait paraître un roman, L'étranger, dont il dégage la signification dans un essai, Le mythe de Sisyphe. A la libération il devient éditorialiste et rédacteur en chef de Combat; la même année sont représentéesdeux pièces, Caligula et Le Malentendu.
Il part en 1946 faire une tournée de conférences aux Etats-unis. Après l'éclatant succès de La Peste (1947) il abandonne le journalisme pour se consacrer à son oeuvre littéraire : romans, nouvelles, essais, pièces de théâtre.
Il décroche le prix Nobel de littérature en 1957.Il meurt le 4 janvier 1960.
II)Bibliographie

1936 Révolte dans lesAsturies

1937 L'Envers et l'endroit

1939 Noces

1942 Le Mythe de Sisyphe

1942 L'Étranger

1941 Caligula

1944 Le Malentendu

1947 Réflexions sur la Guillotine

1947 La Peste

1948 L'État de siège

1951 L'Homme révolté

1954 L'Été

1956 La Chute

1971 La Mort heureuse

III) Résumé
La scène d'exposition s'ouvre sur la venue de Stepan, qui est un camarade du groupemoscovite appelée l'organisation. Le quartier général de cette organisation est un appartement semble-t-il qui nous montre les différents personnages ainsi on fait la connaissance de Dora, une membre de l'Organisation qui est un groupe de révolutionnaire socialiste et d'Annenkov le chef de la cellule terroriste. D'ici, on dirige toutes les opérations, deux nouveaux camarades sont présentés à Stepan quia purgé une peine pour un attentat raté. Il s'agit de Kaliayev dit Yanek et de Voinov. Ils ont été chargés par Annenkov – au grand regret de Stepan- de jeter deux bombes contre le frère du Tsar. Stepan est d'autant plus irrité car il juge Kaliayev froidement.Dora exalte le sens de la justice de Kaliayev lors d'une conversation et il se sent déterminé le lendemain d'accomplir cet attentat.Malheuresement, il n'en trouve pas la force, il se justifie devant tout le monde par le fait que la présence des enfants dans la calèche inhumanisa la cause pour laquelle il se bat. On lui laisse retenter sa chance le surlendemain où l'archiduc devait faire le même chemin. Mais Voinov sous les nerfs craque et décide d'abandonner. Le chef décide de prendre sa place. Dora, nous montre son amour pourYanek peu après et sa haine pour Stepan. Finalement Annenkov n'a pas réussit à lancer la bombe mais Yanek lui est emprisonné pour l'assassinat du grand duc. Durant sa captivité, il parle à un détenu qui sera son bourreau, à Skouratov et à la grande duchesse. Skouratov, le chef de police veut que Yanek pratique la délation pour avoir la vie sauve mais Yanek refuse, la grande duchesse désire luiaccorder la vie mais il refuse car l'idée qu'il défend est au-dessus de sa vie. Sa mort fascine beaucoup de gens notamment Stepan qui l'enviait ou Dora qui l'aimait profondemment.
Finalement cette dernière qui au départ était une fille douce s'endurcit et devient aussi froid et activiste que Stepan.

IV) Genre du texte
C'est une pièce de théâtre.

V) Tableau des personnages

|Actes...
tracking img