Camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1027 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Tragique et tragédie: Le tragique ne saurait se réduire à un ensemble de « recettes » théâtrales ou de règles dramatiques. Même si, historiquement, le théâtre a donné au tragique un cadre d'expression idéal, il n'en a pas pour autant le monopole. Cela nous amène à poser la question: qu'est-ce que le tragique? Ce mot désigne une vision particulière du monde et de la vie, où l'homme est aux prisesavec des forces qui le dépassent et finalement, le détruisent, ou du moins lui révèlent son impuissance et sa misère. Ces forces sont souvent exprimées à travers la notion de fatalité. La fatalité, condition première du tragique: Si l'on se demande pourquoi la tradition tragique est née chez les Grecs, voici une réponse possible: les Grecs croyaient au destin comme en une force mystérieuse ettoute-puissante, à laquelle l'humanité, l'univers, et les dieux eux-mêmes étaient soumis. Ils désignaient cette destinée implacable par les termes moira ou anankê. L'essence du tragique est la lutte héroïque, mais vouée à la défaite, de l'homme contre la fatalité. C'est donc la présence de ce destin tout-puissant qui définit le tragique, même si la forme d'expression n'est pas le théâtre:Notre-Dame de Paris, que Victor Hugo publie en 1831, est un chef-d'' uvre du roman tragique. Dans sa préface, l'auteur relate une circonstance sans doute fausse, mais significative: l'idée du roman lui serait venue lors d'une visite de la cathédrale parisienne, en voyant un mot gravé dans la pierre de l'édifice. Ce mot, écrit en lettres grecques, était anankê. Le sens tragique de la fatalité, du reste,dépasse la littérature: la peinture et la sculpture ont traité beaucoup de sujets tragiques. La musique elle-même, que ce soit dans les symphonies de Beethoven ou les opéras de Wagner, peut exprimer, selon le titre d'un opéra de Verdi, la force du destin. Aspects du tragique moderne: Sans doute, le développement du rationalisme scientifique, à partir du milieu du XIXe siècle, rend-il improbable lacroyance, somme toute mystique, en une force transcendante et mystérieuse qui réglerait nos vies individuelles. Mais à la fatalité antique s'est substituée une fatalité moderne, qui prétend parfois avoir des bases scientifiques: c'est ainsi que les romans du cycle des Rougon-Macquart, de Zola, expriment une variante du tragique. C'est le principe de l'hérédité auquel s'intéressait beaucoup lamédecine de l'époque, qui joue, pour les personnages de Zola, le rôle de la fatalité. De même que, dans la mythologie grecque; la malédiction d'Atrée se transmettait à tous les Atrides, ses descendants (parmi lesquels Agamemnon, Electre, Oreste), ce sont les tares congénitales causées par l'alcoolisme que la famille de Gervaise, l'héroïne de L'Assommoir, se transmet de génération en génération. Quelleque soit leur bonne volonté, le « poison » que les enfants ont hérité des parents finira par entraîner leur perte. Même si l'issue finale n'est pas catastrophique, le tragique moderne se trouve dans toute expérience qui révèle, de façon douloureuse et désespérante, la fragilité et la misère de la condition humaine. Ce n'est pas un hasard si Ionesco a défini sa pièce. absurde La Cantatrice chauvecomme une « tragédie du langage ». Censé véhiculer ce qui fonde la supériorité de l'homme sur l'animal, à savoir la raison, le langage logique est littéralement désarticulé dans cette pièce, où l'on voit un quatuor de personnages échanger des propos incohérents ou des platitudes grotesques telles que « le plafond est en haut, le plancher est en bas ». L'impuissance de la raison humaine est ainsireflétée dans le naufrage des mots. En somme, le tragique peut être produit par tout ce qui montre à l'homme qu'il ne peut pas contrôler sa vie: le temps, les déterminismes biologiques, voire les conventions sociales, qui se retournent contre l'individu. Le tragique le plus sombre est sans doute l'absurde, la vaine recherche du sens de la vie dans un univers qui n'offre aucune signification....
tracking img