Camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (730 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Grandes parties du livre

L’homme Révolté est une œuvre d'Albert Camus, rédigée en 1951. De prime abord, cette œuvre apparaît comme la suite du Mythe de Sisyphe où il traite principalement dusuicide, du caractère absurde de l'existence,... Ces deux écrits sont idéologiques : « Je me révolte donc nous sommes. Et nous sommes seuls. » L'œuvre de Camus se divise en cinq grandes parties: l'hommerévolté, la révolte métaphysique, la révolte historique, révolte et art, et la pensée de midi. Toutes ses parties concernent la révolte, l'esprit de révolte, le développement de la révolte, l'expressionde la révolte,... Y sont étudiées les conceptions de Lucrèce, Épicure, Sade, les Dandys, Vigny, Dostoievski, Nietzsche, Stirner, Marx, les surréalistes, Rousseau, Saint-Just, Hegel, de Maistre... Ladialectique du maître et de l'esclave est réexploitée par Camus. De même que la révolution marxiste, l'athéisme ou l'antithéisme de certains philosophes et surtout, la substance ascétique de larévolte.

Resumé

Avec,L'HOMME RéVOLTé,Camus nous invite à méditer sur la révolte qui ,dans LEmythe de SISYPHE,accompagnait la prise de conscience de l'absurde et du néant des valeurs dans un monde oùtout est possible,où tout est permis.
L'esclave qui se révolte contre son maitre dit à la fois NON et OUI.NON,car il souligne une limite à ne pas dépasser.OUI,car du meme coup il affirme undroit.c'estla révolte elle mem qui nous indique le sens et les limites de l'action de l'esclave,se révoltant au nom de la nature,il s'interdit de porter atteinte à cette nature.Au cours d'une étude historiqueCAMUS vérifie,dans chaque cas considéré, si la révolte reste fidèle à sa noblesse première ou si elle l'oublie au contraire dans une ivresse de despotismeet de servitude.la révolte bute inlassablementcontre le mal,à partir duquel il ne lui reste qu'à prendre un nouvel élan.L'homme peut maitriser en lui tout ce qui doit l'étre.apres quoi,les enfants mourront toujours meme dans les sociétés...
tracking img