Camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1661 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Albert Camus est né le 7 Novembre 1913 en Algérie d'un père d'origine alsacienne et d'une mère d'origine espagnole. La famille est de condition modeste. Il est le deuxième enfant du couple: il a un frère, Lucien, plus âgé de 4 ans.

Son père est mobilisé en septembre 1914. Blessé à la bataille de la Marne, il meurt à Saint-Brieuc le 17 octobre 1914. Camus n'a donc pas connu son père.

Dès lamobilisation de son mari, Catherine et ses deux enfants vont s'installer chez sa mère à Alger, dans le quartier populaire de Belcourt. Albert et Lucien seront plus éduqués par leur grand-mère, une maîtresse femme, que par leur mère qui abdique toute responsabilité en raison de sa quasi-surdité et d'une difficulté à parler.
A l'école, son instituteur, Louis Germain, le pousse à passer le concoursdes bourses: il pourra ainsi poursuivre ses études au lycée et à l'université. Il lui garde une telle reconnaissance qu'il lui écrira en 1957 lorsqu'il recevra le Prix Nobel de Littérature.

Journaliste, écrivain, passionné de théâtre, il marque la vie culturelle française de 1936 à 1960.
Comme tous les Français d'Algérie, il est traumatisé par la guerre d'Algérie dont il ne verra pas ledénouement tragique. Le 4 Janvier 1960, il trouve la mort dans un accident de voiture.

Albert Camus (1913 – 1960), écrivain français, s'est illustré dans presque tous les genres de l'expression écrite. Ses articles journalistiques, ses romans, ses nouvelles, ses pièces de théâtre, ses adaptations et ses essais lui ont assuré une célébrité que le temps ne dément pas. Sa profondeur de vue, la justessede ses engagements et les questions qu'il soulève au fil de son œuvre n'en finissent pas de nous interpeller encore aujourd’hui. Il laisse derrière lui une des oeuvres les plus importantes de la littérature française du XXe siècle, marquée par une réflexion philosophique et politique. L’absurde comme réalité inhérente à la condition humaine est le thème central de sa philosophie. Même si le monden’a pas de sens, l’homme révolté ne saurait se passer d’une éthique ni renoncer à l’action. La révolte est la seule « valeur médiatrice » grâce à laquelle l’absurde peut être provisoirement dépassé.

Né le 7 novembre 1913 à Mondovi en Algérie, il connaît la splendeur du soleil sur la mer, la misère d'une famille pauvre et d’un père absent. Il est le second enfant de Lucien Camus, ouvrieragricole, et de Catherine Sintes, une jeune servante d'origine espagnole qui ne sait pas écrire et qui s'exprime difficilement. « La misère m'empêcha de croire que tout est bien sous le soleil et dans l'histoire ; le soleil m'apprit que l'histoire n'est pas tout. » Son père, mobilisé pendant la Première Guerre mondiale, meurt lors de la Bataille de la Marne.

À l'école communale, au CM2, uninstituteur, Louis Germain, distingue l'enfant, conscient de ses facultés intellectuelles. Il le fait travailler bénévolement après les heures de classe, et convainc sa famille de le présenter au concours des bourses. Reçu, Camus entre au lycée Bugeaud d'Alger en 1924. C'est alors un adolescent amoureux de la vie et du sport, excellent nageur mais préférant le football.

Brutalement atteint detuberculose, cette maladie lui fait prendre conscience de l'injustice faite à l'homme, « la mort est le plus grand scandale de la création », et elle aiguise son appétit de vivre même si elle l'empêchera plus tard de passer son agrégation de philosophie. Il obtient son bac en 1932 et commence des études de philosophie sous la direction de son maître et ami Jean Grenier, qui lui fit notamment découvrirNietzsche, et publie ses premiers articles dans une revue étudiante.

Il épouse en 1934, Simone Hié et doit exercer divers petits boulots pour financer ses études et subvenir aux besoins du couple. Pendant son bref passage au Parti communiste (1935-1936), il fonde et anime la troupe du Théâtre du Travail afin de mettre les œuvres dramatiques classiques et contemporaines à la portée du public...
tracking img