Cancer du poumon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1088 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTROCDUCTON
• Le cancer du poumon commence habituellement à se former au milieu de la cinquantaine ou de la soixantaine.

• Ce cancer est particulièrement menaçant, car il peut plus facilement se propager dans le reste du corps que d’autres types de cancer. En effet, tout le sang passe par les poumons pour être oxygéné, et les poumons sont en contact étroit avec plusieurs vaisseauxsanguins et lymphatiques. Le cancer du poumon est d’autant plus alarmant qu’il est souvent découvert tardivement. Il est d’ailleurs la principale cause de décès par cancer.

• DEUX TYPES DE CANCERS

On distingue 2 types de cancer du poumon :

▪ Cancer du poumon à petites cellules. Il s'agit de la forme la plus dangereuse de cancer du poumon. Environ 20 % des cas de cancers du poumonse présentent sous cette forme. Au moment du diagnostic, le risque que le cancer se soit déjà dispersé ailleurs dans le corps est élevé. Il croît rapidement et il est souvent impossible de le traiter au moyen d’une chirurgie. On emploie plutôt la chimiothérapie et la radiothérapie.

▪ Cancer du poumon non à petites cellules. Cette forme de cancer du poumon, qui représente environ 80 % de cas,se détecte et se traite plus facilement que le cancer à petites cellules. Il se développe plus lentement.. La famille des CBNPC regroupe plusieurs types de tumeurs selon le type de cellules concernées.

 

L'adénocarcinome bronchique

L'adénocarcinome bronchique représente environ 40% de l'ensemble des CBNPC. Jusqu'à présent, cette forme de cancer bronchique était le plus souvent observéechez les non-fumeurs et les femmes.
Aujourd'hui, les fumeurs sont de plus en plus souvent atteints par cette forme de cancer bronchique. Selon les dernières observations épidémiologiques, cette augmentation serait en lien avec une amélioration de leur détection et des habitudes tabagiques en évolution.

Notamment à cause des cigarettes lights sur lesquelles les fumeurs « tirent » plus fortement.Elles  engendrent des lésions différentes de celles observées jusqu'à présent. En effet, elles sont situées plutôt en périphérie du poumon.

Cette catégorie de tumeurs regroupe plusieurs sous-types dont le carcinome bronchiolo-alvéolaire qui se développe à partir des cellules constituant les alvéoles.
 

Le carcinome épidermoïde

Le carcinome épidermoïde représente environ 40% del'ensemble des CBNPC.

Il se développe habituellement dans les grosses bronches situées dans la partie centrale du poumon. Le carcinome épidermoïde est fortement lié au tabac.

 

Le carcinome à grandes cellules

Le carcinome à grandes cellules représente quant à lui environ 20% des CBNPC. 90% d'entre eux seraient liés au tabac. Il peut être situé n'importe où dans les poumons. Il se distingue desautres formes notamment par son caractère indifférencié.

La croissance (temps de doublement des cellules tumorales) des carcinomes à grandes cellules est plus rapide que pour les autres formes de CBNPC.

Le cancer bronchique à petites cellules (CBPC) représente 20 à 25 % de l'ensemble des cancers bronchiques.
95% des CBPC sont liés au tabac.

C'est une tumeur dite neuroendocrine, car ellese développe à partir de cellules neuroendocrines qui tapissent l'épithélium (tissu de revêtement) des poumons. Elle prend naissance dans les bronches situées près du centre du thorax.
Le CBPC a la particularité d'être agressif, c'est-à-dire que le temps de doublement (multiplication) des cellules cancéreuses qui le constituent est court.

Il métastase rapidement, principalement vers les os etla moelle osseuse, le foie, les glandes surrénales et le cerveau.
Il est très sensible à la chimiothérapie et à la radiothérapie.
FACTEURS

• 1/symptômes
• l'apparition d'une toux ou d'une toux de bronchite chronique,
• des douleurs importantes aiguës ou chroniques (comme un point de côté évoquant un déchirement musculaire, des douleurs de l'épaule évoquant...
tracking img