Candide - analyse de texte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1106 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse de textes – Candide, ou l’optimisme - Voltaire

Pour cette analyse, j’ai décidé de considérer l’intégralité du texte de Candide. Néanmoins, je serai contrainte de rester brève et ne pourrai donc pas m’approfondir dans les détails.

Concernant l’instance narrative, on constate que le narrateur est hétérodiégétique. C’est-à-dire que le narrateur n’est ni un personnage de l’histoire, nile protagoniste. Par ailleurs, on peut affirmer qu’il s’agit d’un narrateur extradiégétique, puisqu’il ne semble pas avoir de lien avec le récit et les autres personnages.

En ce qui concerne le mode narratif, on observe une focalisation interne. En effet, l’histoire est contée par les yeux du protagoniste Candide. On entre même dans ses pensées. Cependant, il ne s’agit pas d’une focalisationtout-à-fait fixe, puisqu’on entre dans la tête de certains personnages qui font un récit de leurs mésaventures. C’est le cas de Cunégonde et la vieille, par exemple. Bien qu’elles s’expriment en discours directe, elles donnent une version très fidèle des actes ainsi que des pensées qui les ont accompagnés. On peut donc conclure qu’il s’agit d’une focalisation variable.

La distance de narrationprésente des considérations intéressantes. Celle-ci est plutôt proche puisque les descriptions sont brèves et que les faits sont souvent reportés par les personnages. L’œuvre Candide est incontestablement un récit d’événements, ce qui est prouvé par l’en-tête au début de chaque chapitre (par exemple, Chapitre vingtième « Ce qui arriva sur mer à Candide et à Martin »). Il s’agit également d’un récitde paroles, comme nous allons le constater maintenant. On trouve dans Candide des discours narrativisés :

Candide lui obéit avec un profond respect ; et quoiqu’il fût interdit, quoique sa voix fût faible et tremblante, quoique l’échine lui fît encore un peu mal, il lui raconta de la manière la plus naïve tout ce qu’il avait éprouvé depuis le moment de leur séparation. (Chapitre 7)

Lesdiscours transposés ne sont pas rares : « Candide et elle avouèrent que la vieille avait raison. » (Chapitre 13). Le style indirecte libre n’est pas le plus courant mais on peut lire par exemple à la fin du chapitre 13 : « Il n’y avait pas un moment à perdre ; mais comment se séparer de Cunégonde, et où se réfugier ? » Dans cet énoncé, le lecteur ne peut être sûr s’il s’agit des pensées de Candide ou dunarrateur. Comme Candide s’extasie toujours sur sa bien-aimée, l’appelant par exemple « la belle Cunégonde », on penchera plutôt pour la retranscription des pensées du narrateur. Enfin, il faut mentionner le discours rapporté, qui est le plus présent dans ce texte. Les chapitres 8, 11 et 12 sont totalement retranscrits au discours rapporté, puisqu’il s’agit de l’histoire de Cunégonde et de lavieille.

Je n’ai pas eu toujours les yeux éraillés et bordés d’écarlate ; mon nez n’a pas toujours touché à mon menton, et je n’ai pas toujours été servante. Je suis la fille du pape Urbain X et de la princesse de Palestrine. (Chapitre 11)

Le narrateur de Candide a plusieurs fonctions. La première étant bien sûr narrative, la deuxième communicative : il veut faire part au lecteur de l’histoirede son personnage. Ceci est perceptible tout au long de l’histoire (en-têtes au début des chapitres). La fonction testimoniale est difficile à identifier, car il y a souvent une ambigüité de la perspective ; il n’est toujours évident d’identifier qui du protagoniste, du narrateur ou de l’auteur s’exprime. On peut constater que narrateur semble assez proche de son personnage et qu’il retranscritfidèlement ses actes. Cependant, il ne va pas donner directement son avis, préférant faire parler son protagoniste :

Quoi ! Vous n’avez point de moines qui enseignent, qui disputent, qui gouvernent, qui cabalent, et qui font brûler les gens qui ne sont pas de leur avis ? (Chapitre 18)

Il en va de même avec la fonction idéologique. Le narrateur ne va pas communiquer avec le lecteur, sans...
tracking img