Candide chap 1,3,6 et 19

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire du chapitre I de Candide

Introduction : Voltaire est resté à la prospérité comme l’un des plus grands hommes du mouvement des Lumières. Il dénoncera sans relâche et en utilisant différentes formes l’injustice, les inégalités et l’intolérance. Il écrira des contes philosophiques comme Candide et Micromégas, mais aussi des traités, des essais, des lettres, ainsi que des articles del’Encyclopédie.
Candide est donc un conte philosophique, une des formes possibles de l’apologue, qui se doit d’être un récit divertissant comprenant une moralité, un enseignement explicite ou non. Ce conte est représentatif de l’esprit des Lumières et de ses grands combats puisque Voltaire y dénonce en particulier la philosophie Leibnizienne, mais également diverses formes d’injustices, commeles abus de la religion, du pouvoir, ainsi que l’esclavage…
Le chapitre I de Candide joue un rôle d’exposition : comme tous les incipits, il a pour fonction de présenter le contexte, les personnages et le sujet de l’intrigue. Voltaire y présente des personnages par une succession de paragraphes, pourtant le lecteur, attentif, verra facilement les distorsions dans cette présentation où finalementapparaît une perspective philosophique et critique.

I.Un chapitre d’exposition : présentation du cadre spatio-temporel et des personnages.
La cadre spatio-temporel est défini en quelques mots dès les premières phrases. Il s’agit de la Westphalie et d’un château. L’utilisation des temps du passé annonce une action passée, impossible à dater de façon précise. Les personnages sont présentéssuccessivement : Candide, le baron, la baronne, Cunégonde, le fils du baron et enfin Pangloss. L’organisation et la longueur des paragraphes montrent donc que l’auteur accorde une place privilégiée au premier et au dernier des personnages, à savoir Candide et Pangloss.
Candide est présenté dès la première phrase. L’accent est mis sur sa jeunesse, « un jeune garçon » ligne 2. Voltaire associe le portraitphysique et le portrait moral : « sa physionomie annonçait son âme » ligne 2. Son caractère est défini par « les mœurs les plus douces » ligne 2, et ses capacités intellectuelles par « le jugement assez droit » ligne 3. On peut noter une ambiguïté de « simple » qui suggère la modestie et la naïveté. A travers les lignes 3 et 4, l’accent est mis sur sa candeur et sa naïveté : « je crois » met lenarrateur en retrait de l’histoire. La fin du paragraphe est consacrée aux origines de Candide : c’est un fils naturel, il se situe en dehors de la baronne. Cela fait déjà de lui un être marginal.
La présentation du baron s’exprime à travers des propositions courtes qui visent à décrire l’étendue des ses possessions. La présentation de ce personnage met en avant son pouvoir, sa puissance. Il estcaractérisé par les signes extérieurs de richesse : « château » ligne 10, « tapisserie » ligne 11, « tous les chiens » ligne 11… Les apparences de ce personnage sont celles de la puissance, de la richesse, ce qui en fait l’homme le plus important du domaine.
La baronne est tout d’abord décrite par la particularité de son aspect physique : « trois cent cinquante livres ». Ensuite elle apparaitcomme étant une excellente maitresse de maison, et on insiste sur les notions de respect qu’elle inspire : « dignité qui la rendait encore plus respectable » ligne 15.
Cunégonde est décrite en une phrase simple, elle est caractérisée par son âge, et surtout par une accumulation d’adjectifs : « haute en couleur, fraiche, grasse, appétissante » ligne 16. Elle suscite donc le désir et est caractériséepar ce désir qu’elle inspire.
La présentation du fils est sommaire, elle s’effectue en une ligne. Il est présenté comme le fils de son père et n’a aucun caractère propre, aucune personnalité.
Pangloss est décrit en dernier, c’est lui qui a la description la plus longue, la plus élogieuse. Cette présentation est mise en valeur par sa position. Elle est élogieuse, le ton est admiratif : «...
tracking img