Candide chap 5

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (258 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé:

Voltaire écrit Candide en 1719. Ce conte philosophique rapporte une critique des philosophies de son époque par l'histoire du héros,Candide. A travers le chapitre 5, nommé « Tempête, naufrage, tremblement de terre, ce qui advint du docteur Pangloss, de Candide et de l'anabaptiste Jacques», nous pouvons voir plusieurs exemples de remises en question du Providentialisme et de l'Optimisme.

1. La théorie du Providentialisme, consistant àexpliquer tous les évènements comme voulus par la bonté et la sagesse de Dieu est ici fortement attaquée.

2. La théorie de l'Optimisme soutenantque ce monde est le plus beau et les meilleurs parmi tous les mondes possibles et que le mal n'est qu'une apparence est également blâmée
Extrait dudocument:

Voltaire montre d'abord que la prière est, selon lui, inutile. Dieu, qui est pourtant imploré comme on peut le voir quand « l'autre moitié[des passagers] jetait des cris et faisait des prières » n'agit pas en leur faveur car « les voiles étaient déchirées, les mâts brisés, le vaisseauentrouvert ». Quel Dieu, censé être plein de bonté, laisserait naître un tel chaos? On voit, grâce à l'emploi de participes passés passifs ainsi que du champlexical de la destruction que cet état à quelque chose d'inéluctable, d'irréparable. Cette remise en question de l'utilité de la prière est appuyéepar la mort de tous les passagers lorsque « le vaisseau s'entrouvre [et que] tout périt ». Qu'ils aient prié ou non, Dieu n'a rien fait pour les sauver.
tracking img