Candide chapitre 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CANDIDE : Chapitre 1


En examinant le titre du chapitre, on voit que l’accent est mis sur Candide. On s'aperçoit également que l’histoire sera ironique, celle du « beau château ». L’impressiond’un compte de fée est confirmée par le texte : « il y avait ». Il s’agit donc d’un récit réaliste annoncé comme une féerie. Ce 1er chapitre est un chapitre d’exposition, qui apporte au lecteur troisdonnées indispensables à la mise en route de l’oeuvre :
infos sur Candide, perso principal
infos sur le milieux social : une aristocratie engluée
le thème directeur de l’oeuvre : la critique del’optimisme de Leibniz, incarnée par Pangloss. Ce sont ces enjeux multiples que nous allons étudier.

IDP 1 : Candide, un personnage principal un peu « facile »

ids a : dépeint par un nom-portrait«Candide» est un nom qui annonce son caractère (connotation sémantique), qui constitue un programme : Candide est une âme jeune qui va s’ouvrir su r le monde.

ids b : sur le plan moral
Candide= adolescent paisible, incapable de faire du mal --> figure transparente
Sa physionomie annonçait son âme, pourtant cette sincérité, franchise, ne sont pas, loin de la naïveté = il est né pour êtredupe.
Sans doute ingénu, mais pas sot. Perso évolutif, qui va être voué d’éducation et de progrès, il est perfectible. Nous verrons qu’il va progressivement distinguer les choses, mais il faudra dutemps, dans la grande bousculade du monde qu’il va découvrir.

ids c : sur le plan social
En porte-à-faux socialement, car appartient pas à l’aristocratie : statut d’enfant naturel, nonreconnu. C’est un marginal, et c’est ce qui va le sauver.
Avantage être tenu à l’écart d’une caste nobiliaire en déclin (fils baron) -> pas de préjugés
Pas de certitude de supériorité, simpliciténaturelle.
On voit qu’il sera perso principal, mais pas moteur d’action.

IDP 2 : la satire de l’aristocratie

Thème important : Voltaire a eu le temps d’observer que la noblesse était...
tracking img