Candide chapitre 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (454 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans Candide, conte philosophique, Voltaire (l’auteur) met en scène un jeune héros naïf appelé Candide et le fait confronter à différentes aventures au cours d’un long périple. Nous allons nousintéresser au chapitre dix-neuf dans lequel Candide revient d’un séjour de l’Eldorado avec son valet Cacambo chargé d’or et de diamants. Voltaire y dénonce les cruautés de l’esclavage, la malhonnêteté etl’immoralité. Nous nous proposons d’étudier comment Voltaire dénonce implicitement l’esclavage. Nous allons voir dans un premier temps la différence entre l’image perçue par Candide et l’attitude del’esclave puis dans un deuxième temps comment Voltaire critique la religion.
Dès le début du chapitre Voltaire, plonge le lecteur dans une situation pénible en dressant le portrait d’un esclave humilié(« un nègre étendu par terre l.23 ») mal habillé et mutilé (« n’ayant plus que la moitié de son habit l.23 » / « il manquait à ce pauvre homme la jambe gauche et la main droite l.24»). L’esclave sembleaccepter et ne se plaint pas de sa situation : en effet, il parle avec Candide d’un ton poli et n’a pas l’air de se révolter ( «le fameux négociant l.29 » / « oui, monsieur... c’est l’usage » l.30»).Dans son discours l’esclave montre qu’il est même logique qu’on le traite ainsi. Pas de revendications, de plaintes ou de protestations. Il conte ses conditions de vie tout à fait normalement (« Onnous donne un caleçon de toile pour tout vêtement deux fois dans l’année l.32 » « je me suis trouvé dans les deux cas l.36». Nous constatons tout de même à la fin du discours une petite contestation dela part de l’esclave (« Hélas !l.43 »).
Cette différence entre la pitié qu’inspire l’esclave et son absence de plainte vise à fortifier la pénibilité de la situation, car l’esclave ne peut sedéfendre et paraît plus faible.
Voltaire accuse le christianisme de tolérer l’esclavage alors que le christianisme se veut une religion universelle, et prêche le fait que tous les hommes sont...
tracking img