Candide chapitre 19

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (403 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide Chapitre 19

Situation de l’extrait

Après le passage de l’Eldorado Candide et Cacambo parte retrouver Cunégonde et acheter

I ] La rencontre avec le nègre
1.) Le portrait desdifférents protagonistes
Le nègre : Il fait pitier, registre pathétique, il est pauvre, mutilié, position de faiblesse voire humiliation
Candide : Phrases interrogatives, mon ami, « eh mon dieu ! »Candide est ému touché, il s’inquiète du sort du pauvre nègre. Jugement de valeur : « horrible »
Le maitre : fameux négociant, mon maitre
Venderdendur vendeur dent dure personnage méchant + uneallitération en « d ». c’est un personnage antipathique. Il y a une position de soumission du nègre. Fameux = célèbre (+ironie = réputé pour sa cruauté)
2.) Le discours du nègre
c’est l’usage, jenous on il parle de lui et après il parle en général (des autres esclaves).
« on nous donne calçon [...] » « on nous coupe [...] » « on nous coupe [...] » il y a une énumérations
Ce sont des règleset des sanctions. Le nègre semble consentant, il se contente de délivrer des informations.
« c’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe » commentaire critique, c’est Voltaire qui prend laparole, il met en parallèle l’insouciance des européens et les souffrances de ceux qui sont au servicee des colonnies.
« hélas » c’est une interjection = pas fait la mienne defortune, c’est une litotece qui souligne que c’est plus que ce qu’il dit
Il y a une dénonciation de l’absurdité et abscence de justification de l’esclavage (=ironie du discours)
Honneur déshonneur bonheur, fortune misèreIl y a une accumulation (avec les animaux)
Il y a un réquisitoire contre l’esclavage : c’est absurde, contraire au bon sens, à la dignité humaine
« Fils d’Am et Eve » syllogisme
« mille fois »hyperbole
Je nous
Syllogisme = raisonnement
Interpelle le lecteur + Candide « vous m’avouez »
Raisonnement du nègre : les précheurs disent vrai nous sommes fils d’Adam et Eve disent-ils donc...
tracking img