Candide, chapitre 3 voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1374 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide, Voltaire
Chapitre 3 : La guerre

I. Introduction
François-Marie Arrouet est un écrivain et philosophe français du 18ème siècle, dont le pseudonyme fut Voltaire. Chef de file du mouvement des Lumières, Voltaire s’inspire des philosophes anglais pour lutter perpétuellement contre le régime en place et les erreurs judiciaires, ce qui vaudra de lourdes peines. Auteur des LettresPhilosophiques en 1734, puis de Zadig en 1748, il sera très touché par le tremblement de terre de Lisbonne qui fit bcp de victimes.
Ce sera l’une des raisons de l’écriture de Candide, un conte philosophique paru en 1759, qui raconte le cheminement du héros éponyme du roman, Candide, jusqu’à l’état d’homme libre, cheminement que Voltaire utilise pour dénoncer les défauts de la société, dont l’optimisme.Ce texte est un extrait du chapitre 3, La guerre. Candide, après avoir été arraché du paradis de Thunder-ten-tronck, se retrouve en train d’assister à une bataille à laquelle il ne comprend rien. C’est un violent réquisitoire contre la guerre.

II. Lecture

Problématique

III. Plan
1) La guerre des soldats de plomb
2) L’horrible réalité

VI. Explication

1. La guerre des soldats deplomb

A) L’aspect esthétique
--> Dès le début, l’accumulation de l’adverbe d’intensité « si » devant les adjectifs laudatifs à la l.1, traduit l’émerveillement de Candide devant la beauté et la symétrie du spectacle caractérisée par rime entre « ordonné » et « armée » et « 6000 hô de chaque côté ».
=> Ces premières lignes confirment pour Candide la théorie de Pangloss : « Tout va pour le mieuxdans le meilleur des mondes possibles ».
--> Puis cette harmonie visuelle devient auditive : il y a concerts d’instruments qui suggèrent une guerre joyeuse, avec l’accumulation : « les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours… ».
Cependant, une première dissonance intervient avec le mot « canons » mis à la suite des instruments de musique. La dramatisation n’est qu’alors suggérée parla gradation qui augmente des instruments à sons aigus jusqu’à ceux à sons graves.
--> L’ironie de Voltaire se met en place lorsqu’il écrit l’antithèse : « une harmonie telle qu’il n’y en eu jamais en enfer ». Candide assiste à une bataille de soldats de plomb comme s’il s’agissait d’une armée d’automates avec laquelle on s’amuse.
--> description est faite du pt de vue de Candide
=> ressortimpression de spectacle et de parade
--> registre épique étayé par : - ampleur du spectacle avec chp sémantique des nb (« 6000 », « 9 à 10 000 », « milliers »…)
- armées rutilantes et ordonnées + musique
=> Tout est grandiose

B) La vision philosophique
--> Voltaire multiplie les expressions désinvoltes pour parler d’humains : par exemple, « à peu près », « environ », « le tout pouvait ».=> c’est une allusion aux rois qui regardaient de loin leur armée se faire massacrer = idée de sacrifice
--> Dans le 1er paragraphe, Voltaire fait mine de penser que la guerre est utile et justifiée avec des expressions comme « ôte les coquins », « infectait ».
=> Candide, élève de Pangloss, pense alors que la guerre n’a rien de choquant, et qu’elle se réduit à compter les morts. En effet,l’énumération de nombres valorise la guerre par le nb de morts adverses car ils représentent la victoire
--> L’expression « le tout » déshumanise l’ensemble comme si ce n’était pas des hommes qui mourraient.
--> L’anonymat des morts renforcent le peu d’importance qu’on leur accorde
--> Dans toute cette 1ère partie, l’auteur se moque de Candide :
- au début, il est émerveillé par le spectacle parcequ’il n’a pas encore compris la scène, d’où l’utilisation d’euphémismes avec les verbes renverser et ôter au lieu de tuer qui atténue l’horreur dans la vision de Candide => rappelle encore le Jeu
- ensuite, il « se cacha » (l.8) car il « tremblait cô un philosophe » : c’est une comparaison ironique qui fait allusion à Pangloss
--> allusion est appuyée par le « meilleur des mondes » (l.5) et...
tracking img