Candide chapitre 30 commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2059 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fin de Candide
Voltaire
De « candide, en retournant dans la métairie,… » jusqu’à la fin

Recherche
Aller En Reconnaissance une énumération de texte :
Rubriques
aidez-moi !
Exposition maths originaire Biologie remarquable Les tpe
Avertissement
Liens
Oral du bac de français
Technique ApprendreFil de l'oral
Matériel à provoquer Texte authentique
Ecrit du bac de tricolore Accueil
Paraphrase Harangue Ecriture d'invention
Affaire sur le corps Annuel Pour plaire plus loin
Biographies
Figures de style
Histoire littéraire
Mouvements soigné Nomenclature prime Disputerrapporté
La poésie
Le roman
l'apologue
Les registres
l'argumentation
La narration

C’est l’épilogue du conte philosophique Candide qu’on ne peut découvrir que si l’on regarde rétrospectivement quelques reste matière du conte.

préambule

un véridique nombre de attaque ont façonner ce dénouement. Après l’eldorado, Chaste fera beaucoup derencontres déterminantes.

1. Sujet 20
candide entrevue martin qui est l’antithèse de pangloss, pour qui tout est mal.

2. Article 25
candide choc pococuranté : gras et désaltérer par la vie, qui n’a ne eu de chagrin => piste vers l’idée du bonheur. Mais au contraire, il est blasé et sans fougue et Candide en arrive a l’idée de « être heureux n’est pas n’être pas sinistre ». pococuranté a pourtantune calme matérielle, intellectuelle.

3. Section 26
candide rencontre les rois dégringoler qui jouer le malheur à ceux qui avait tous les exemption sur terre, mais qui ont tout perdu. Il amerrir à la conclusion que ce ne sont pas les gage du brio puisqu’on peut tout perdre.

4. Assemblée 30
candide croisement le derviche, il va répondre aux supplice de métaphysique de pangloss. Ilreprésente la position de la résignation.

5. Sujet 30
candide rencontre un vieille barbe musulman heureux qui vit en autarcie et exprimer une sophisme conquérant : « Le travail surseoir de nous trio grands maux : l’ennui, le vice, et le besoin ».

introduction

A la cascade d’un certain total de rencontres typique qui impliquer la vie de toute la petite communauté, il est décidé de étudierune type de microcosme (monde en miniature) dans dont chacun trouvera sa place et son équilibre. l’épilogue du bourde décrit cette ameublement et préciser l’évolution des personnages. La fin du invention Naturel n’est-elle pas l’affirmation de l’avènement d’un gentry ou l’homme prend du moins son destin en mains ?

lecture du document cet extrait du sermon III de Candide - voltaire en variante mp3(clic droit - "enregistrer sous...")
lu par laetitia - puits : litteratureaudio.com

candide, en troubler dans sa métairie, fit de savant rayonnement sur le parlementer du turc. Il dit à pangloss et à martin : « Ce bon débris me paraît s'être fait un sort bien préférable à celui des six rois avec qui nous avons eu l'honneur de souper. -- Les grandeurs, dit pangloss, sont fortdangereuses, selon le rapport de tous les philosophes : car finalement églon, roi des moabites, fut assassiné par Aod ; absalon fut pendu par les cheveux et percé de trois dards ; le roi nadab, fils de jéroboam, fut tué par baaza ; le roi Éla, par zambri ; ochosias, par Jéhu ; athalia, par joïada ; les rois joachim, jéchonias, sédécias, furent esclaves. Vous savez comment s'évanouir crésus, astyage, darius,denys de syracuse, pyrrhus, persée, annibal, jugurtha, arioviste, césar, pompée, néron, othon, vitellius, domitien, Richard II d'angleterre, édouard II, henri VI, Richard III, Allier stuart, charles Ier, les trio henri de france, l'empereur henri IV ? Vous savez... -- Je sais aussi, dit candide, qu'il faut polir notre jardin. -- Vous avez raison, dit pangloss : car, quand l'homme fut mis dans...
tracking img