Candide chapitre 5

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRO

En 1759, Voltaire publie pour la première fois un roman, intitulé Candide ou l'optimisme. François Marie Arouet dit Voltaire est un écrivain philosophe du XVIIIe siècle qui a marqué sonsiècle et occupe une place particulière dans la mémoire des français. Au chapitre V du récit, Candide qui a été chassé du château du baron de Thunder-ten-tronckh parce qu'il était amoureux de la fille dece dernier, se retrouve à bord d'un vaisseau "assailli de la plus horrible tempête, à la vue du port de Lisbonne". Et durant un désastreux naufrage des bons périront et des mauvais survivront. De quoise poser une nouvelle fois des questions sur la théorie de Pangloss qui dit que "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles". Nous arrivons donc à nous demander comment l'optimisme dePangloss est mis à mal dans ce passage. Nous essaierons dans un premier temps de résumer cette tempête, puis l'attitude des acteurs principaux de la scène et dans un second temps nous étudierons ladénonciation de l'absurdité du destin et de l'optimisme prôné par Pangloss.

I] Un récit de tempête
Voltaire nous décrit ce qui se passe à bord du bateau pris dans la tempête.
1) l’ambiancegénérale et le décor
L'auteur emploie le style narratif à l'imparfait pour nous expliquer que "les voiles étaient déchirées, les mats brisés, le vaisseau entrouvert". Il a recours au champ lexical de lamarine (il parle du "tillac", de "voiles"...) mais curieusement pas à celui de la mer: il ne décrit pas du tout la tempête mais uniquement ses effets sur le bateau et les passagers. Tous sont en proie audésarroi le plus total.
2) Le désordre général
Le désordre est général même si les réactions des passagers sont différentes: la moitié d'entre eux, affaiblie par ce qui ressemble fort au mal demer, n'avait même pas conscience du danger et restait complètement passive tandis que l'autre moitié, tout aussi inefficace, "jetait des cris et faisait des prières". Aucun membre d'équipage...
tracking img