Candide de voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 182 (45448 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide

de Voltaire

Commentaires composés

Analyses de textes

analyses des thèmes

Lectures suivies

Lectures methodiques
Table des matières :

Chapitre I - Lecture méthodique 3
- Thunder-ten-tronckh 7
Chapitre III - Commentaire composé 10
- La guerre 13
- Lecture méthodique 15
Chapite V - Lecture méthodique 17Chapitre VI - Lecture méthodique 20
- L'auto-da-fé 24
Chapitre VIII - L'histoire de Cunégonde 27
Chapitre XVII - L'arrivée dans l'Eldorado 30
Chapitre XVIII - Comentaire composé 33
- L'utopie de l'Eldorado 36
Chapitre XIX - Commentaire composé 39
- Le nègre de Surinam 42
- Analyse de texte 47Chapitre XX - La philosophie de Martien 50
Chapitre XIX - Les retrouvailles 57
Chapitre XXX - Lecture suivie 59
- Le jardin 62
- Lecture méthodique 65
Candide - Aspect de la critique 67
- Enchaînement des chapitres 72
- Général 76
- Général 80
- Théorie de Leibniz 84
-CANDIDE OU LE PESSIMISME 86

CHAPITRE I

PRÉSENTATION DU TEXTE
Le chapitre I de Candide joue un rôle d'exposition (présentation). L'incipit du conte a pour fonction de présenter un contexte et des personnages et de mettre " en route " l'histoire. Cela se fait d'une manière tout à fait traditionnelle, en petits paragraphes successifs qui mettent en scène lesprotagonistes(personnage principale).Chacun est caractérisé par une spécialité et par une situation familiale ou sociale. La fin du chapitre (qui n'est pas donnée ici) est occupée par un épisode déterminant, le départ de Candide du paradis. Dans la présentation qui est faite des personnages et des lieux, tout semble aller pour le mieux. Tout est idyllique (merveilleux). Pourtant, le lecteur attentif note quelques "grincements " un peu inquiétants. Voilà que se révèlent quelques distorsions (déformation) , indices qui lui laissent penser qu'il ne doit peut-être pas prendre tout au premier degré. Que cherche à faire Voltaire ? Pourquoi cet accent mis sur le décalage entre l'apparence et la réalité ? Dès le début du conte, la perspective philosophique et critique apparaît et il convient d'analyser la manièredont elle se met en place.
La lecture méthodique de l'extrait s'attachera à étudier la manière dont se fait la présentation des personnages, puis les caractéristiques du conte et enfin les indices qui, par l'ironie, attirent l'attention sur les intentions du narrateur.

UN CHAPITRE D'EXPOSITION
I. LA PRÉSENTATION DES PERSONNAGES
Les personnages sont présentés successivement, selon un ordred'entrée en scène : Candide, le baron, la baronne, Cunégonde, le fils du baron et le précepteur Pangloss. L'organisation et la longueur des paragraphes suggèrent que le narrateur accorde une place privilégiée au premier et au dernier des personnages, Candide et Pangloss.
a) Candide
Il constitue l'élément important du premier paragraphe et le narrateur met l'accent sur la correspondance qui existeentre son aspect extérieur (" physionomie "), son caractère (" les moeurs les plus douces "), ses qualités intellectuelles (" jugement assez droit ", " esprit le plus simple ") et le choix de son nom. L'ambiguïté de certains termes (" simple ") suggère à la fois la modestie et la naïveté. La suite du paragraphe est consacrée aux origines généalogiques de Candide, qui font de lui un enfant naturel(on peut noter encore la polysémie du terme), ce qui est une situation intéressante sur le plan romanesque.
b) Le baron
Sa présentation se fait en petites étapes successives (on note la succession de phrases brèves) faisant le tour de sa situation et de ses biens. La présentation insiste sur le pouvoir (" un des plus puissants "), sur des signes extérieurs de richesse (" tapisserie ", " meute...
tracking img