Candide ou l'optimisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1792 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide --> Un Conte philosophique? Page 1
mardi 12 avril 2011 17:14

Conte
Un conte est un récit fabuleux avec des événements merveilleux. Au XVIIe siècle il y a beacoup de contes de fées comme par exemple avec Perrault qui a écrit Contes de ma mère l'Oye. Au XVIIIe siècle ces contes de fées sont à la mode dans les salons, on remarque aussi le phénomène de l'exotisme et de l'orientalisme -->Contes des Mille et une nuits Caractéristiques d'un conte: • Un conte a une structure narratif simple (situation initiale… situation finale) et il y a des personnages assez schématiques. • Dans un conte il y a du merveilleux. --> Dans Candide l'Eldorado symbolise le merveilleux (pierres, précieuses), car on y retrouve l'amour. • Les contes commencent d'habitude par "Il était une fois…". L'oeuvrede Voltaire commence par "Il y avait en Westphalie" ce qui est comparable. • En plus un Conte a la plupart du temps une issue heureuse. De même Candide, après tant d'épreuves, trouvera l'ahrmonie avec ses compagnons. Cadide par coup de bagette magique est capable de s'exprimer das la langue du pays où il arrive.

Éléments philosophiques dans Candide
Au XVIIIe siècle le sens du mot philosophieest très large. Il comprend la métaphysique qui s'interroge sur la nature de Dieu, du monde et de l'homme, comme sur les conséquences des découvertes scientifiques, sur les systèmes politiques ou sur la société, morale et culture. Dans Candide il y a un débat sur le Bien et le Mal (cf. Pangloss, Leibniz, le tremblement de terre de Lisbonne, Martin…) Voltaire se demande en quelque sorte comment dansun monde concu par Dieu, l'homme doit affronter autant d'horreur. Un conte philosophique mêle les élements du conte tarditionnel et le sérieux de l'oeuvre philosophique pour pouvoir toucher un large public. C'est aussi une arme car c'est considéré comme un genre mineur souvent signé par un pseudonym ou publié de facon anonyme pour détourner la censure. Nous avons affaire au Combat des Lumières--> dénociation des malheurs, des injustices, des aberrations et de l'absolutisme. Voltaire crée un nouveau genre: Le conte philosophique., dont Candide est le chef d'oeuvre. C'est une histoire drôle et savant qui plaît et instruit (cf. La Fontaine) Voltaire veut donc CONVAINCRE et PERSUADER, c'est un apologue, une argumentation indirecte. Il fait référence à des événemments connus du lecteur: • Laguerrede sept ans • Le tremblement de terre de Lisbonne • Le polémie autour des Jésuites • Le débat sur le thème du bon sauvage • L'esclavage • Références à la Bible (paradis, livre des Rois…) Candide est un oeuvre qui mêle les genres littéraires. C'est à la fois un roman picaresque et un conte oriental, comme un conte philosophique er un roman d'apprentissage.

La Compagnie de Jésus est unordre religieux fondé par Ignace de Loyola et approuvé en 1540. On appelle ses membres les Jésuites. C'est une religion très puissante sous Louis XIV, et même à l'époque de Voltaire. Le mythe du bon sauvage est l'idéalisation des hommes vivant et plongeant au contact de la nature. L’idée que « le bon sauvage » vit dans un paradis sur terre avant le péché originel s’est développée au XVIIIe siècle,ayant ses fondations chez les explorateurs et conquérants de la Renaissance.

Candide ou l'optimisme Page 1

Candide --> Un Conte philosophique? Page 2
mardi 12 avril 2011 17:58 La philosophie de l'optimisme: Leibniz expose en 1710 sa Théodicée : il décrit une « harmonie préétablie » pour expliquer l’existence du mal sur Terre. Leibniz, pour sa théorie, part du principe de la perfection et dela bonté divine. D'après lui, rien ne peut être aussi parfait que Dieu donc le monde n'est pas parfait, or, comme Dieu est bon, le monde qu'il a créé est forcemment le meilleur possible.

Optimisme et pessimisme: le problème du Mal
Voltaire critique thèse à la monde = L'optimisme

La querelle de l'optimisme
Pour les théologiens chrétiens la cause du mal est le peché. L'homme choisit selon...
tracking img