Candide ou l'optimiste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (626 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide ou l’Optimiste
*Problématique : *Comment Voltaire nous présente t’il son image de la guerre ?
INTRODUCTION :
Voltaire, célèbre et populaire philosophe des Lumières est connu par sesnombreux contes philosophique*s* et par les erreurs judiciaires avec lesquelles il a combattu toute sa vie.
Lorsqu’il écrit Candide en 1759, Voltaire exprime son point de vue au sujet del’optimisme. Il utilise alors dans son conte* Candide, un héros qui subit le mal sous toutes formes au cours de sa grande *aventure. *Ce texte que nous avons*,* est le début du chapitre 3 et Candide, expulsé duchâteau de Thunder-ten-tronck découvre *la guerre, la première douleur de son aventur*e.* Le texte se divise en trois paragraphes :
L’harmonie, la musique
Les champs lexicaux de la mort :les conséquences du combat
Fuite de Candide après le combat
Nous nous demandons donc en quoi Candide est un héros différent des autres héros de roman et les procédés avec lesquelsVoltaire utilise pour critiquer.
*Nous regarderons en premier temps comment Voltaire perçoit sa vision de la gue*rre puis en deuxième temps comment il dénonce la guerre.
1. La guerre vue parCandide
Premier paragraphe : Une vision optimiste
Il voit en la guerre un bénéfice qui permet d’éliminer le meilleur du monde => ligne 4 : ôta du meilleur des mondes environ neuf à dix mille coquinsqui en infectaient la surface.
Il trouve cette guerre justifiée et acceptée par la religion et par la royauté car il entend des chants religieux « Te Deum l.8» dans chacun des camps.
*On notedans ce paragraphe, une vision réaliste du combat. *Il voit les nombreuses victimes de la guerre :
l.9 : Il passa par-dessus des tas de morts et de mourants » ; l.11 : des vieillards criblés de coups; l .12 : des filles éventrées ; femmes égorgées…
Il met ici en évidence une assonance en « é » en utilisant des participes passés pour laisser entendre une souffrance terrible. Les champs*...
tracking img