Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (834 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Concernant l'ennui, on peut en dire de même : dans les termes religieux, l'ennui, est oisiveté, un pêché. Aussi, il s'agit sans aucuns doutes d'un mal. • Mais concernant les besoins, noussommes en droit de nous poser quelques questions. En effet, si le sage Turc parle ici de tous les besoins, comment peut-il tous les qualifiés de maux ? • Des besoins tels que vivre, se nourrir,respirer, ont-ils vraiment une qualification en bon ou mauvais ? Ils seraient plutôt simplement nécessaires. • Nous pouvons alors comprendre l'information donnée par le sage comme suit : d'unepart, le travail nous permet de ne pas avoir certains besoins inutiles, qui nous pousseraient à vouloir toujours plus (n'oublions pas que Candide est une apologie du contentement de ce que l'on a). •D'autre part, par le travail, nous contentons aussi d'autres besoins, ceux qui justement nous sont nécessaires. Aussi s'en trouvent-ils éloignés. La vision que le Turc à des maux cités estsimple : ce sont eux qui rendent l'homme malheureux.
• voltaire : Polémiste et homme de tolérance, Voltaire s'est opposé avec ironie à la monarchie absolue, aux religions établies et au dogmatismemétaphysique. Il admit pourtant la monarchie contrôlée par la raison et l'existence d'un Dieu «architecte du monde».
• travail : Du latin populaire tripalium, «machine à trois pieux » destinée àimmobiliser les chevaux pour les ferrer, d'où « instrument de torture ». Toute activité visant à la production d'une oeuvre utile. Spécialement, ensemble des activités accomplies par l'homme pour produire desbiens et des services en contrepartie desquels il est rémunéré. * Le travail est souvent associe a la peine et a la souffrance. Dans la Bible d'ailleurs, Dieu punit le premier péché en chassant Adam dujardin d'Eden et en l'obligeant à cultiver désormais une terre stérile : « Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front ». * Pour Marx, le travail humain contribue à transformer l'homme tout...
tracking img