Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1518 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les articles de l’encyclopédie

Lecture cursive : Candide de Voltaire.

1755 tremblement de terre à Lisbonne = tragédie
(Voltaire bouleversé par cela.)
* Il écrira un poème : Poème sur le désastre de Lisbonne. (Registre tragique)
Puis une coïonnerie Candide en 1759.

Guerre de 7ans situation atroce, contre les Prusse. (Personnages de Candide)
* Voltaire voyageait tous letemps : maison en suisse(Ferney) ou il couchait avec sa nièce.

* Il vécu dans la court de Frédérique II qui voulait être éclair (monarque éclairé) soit intelligent.

* Il avait 64 ans quand il a écrit Candide.

1) Ou l’Optimiste. Philosophie de Leibritz
Nous vivons dans le meilleur des mondes, une philosophie qui pense que tous ce qui est fait sur terre (bien ou mal) est ce qu’il y ade mieux pour nous.

2) Candide. blanc
Positif : Négatif :
* Neutre - Crédule
* Pure - Influenssable
* Innocent - Naïf
* Gentil - Pas autonome
* Intelligent
* Jeune (16-17 ans)

Onomastique : étude de l’origine des nomspropres.

Prénoms simples | Prénoms complexes |
Candide | Cunégonde (objet sexuel féminin) |
martin | Pangloss (toute langue, parle trop) |
jacques | Thunder ten tronk (préjuger nobiliaire) |
cacambo | Vanderdendure (vendeur à la dent dure) |
Personnages + Personnages –
La structure du roman.
Candide est un roman d’apprentissage, d’initiation.
Candide est unjeune homme influençable par son maître Pangloss.
Dans la 1ere partie, il subit et voit le monde à travers l’optimiste.
A partir du chapitre 19,(esclaves Surinam) il a pour maître Martin
Influence Pessimiste.

Il est son propre maître après la rencontre de 2 personnes :
* Le jardinier turc
* La dervich (lui apprend à ne pas se soucier des affaires politiques).

Morale de Candide :il faut cultiver son jardin (sens propre) pour oublier que l’on a des problèmes.

* Sens concret : référence au jardin d’Eden (autarcie)
C’est un conte philosophique, encré dans la réalité.
Personnages réels, éléments réels (guerre de 7ans,…)

Mouvement culturel et littéraire des lumières.
Lumière, est une métaphore qui permet de dessiner un courant de civilisation qui à touchée tousles pays d’Europe au XVIIIe siècle.
Idée d’une grande connaissance.

I) L’héritage du XVIIe siècle.
Galilée  terre tournée autour du soleil (héliocentrisme)
Descartes priorités à deux choses : - science, observation
- curiosité, raison.
Dans le XVIIe siècle, la méthode de Descartes va être mise en valeur :
« Cogito ergo sum » = je pense donc je suis.
Cela pratique le doutesystématique, méfié des premières perspectives.
Newton à mis en valeur le raisonnement inductif.

Au début du XVIIIe siècle, la pensée européenne hérite d’une foi absolu en la raison.

II) Les philosophes, une élite européenne.
« Le philosophe est l’amateur de la sagesse et de la vérité » Voltaire.

Le philosophe est celui qui va comprendre l’Univers.
Les philosophes appartiennent à labourgeoisie, aristocratie. (D’Alembert, Montesquieu,…).
Ils ont des moyens, argents, voyages,…

Les philosophes entretenaient des relations à travers l’Europe.
Certains philosophes fréquentaient des cours.
Ex : Voltaire a la cour de Frédérique II de Prusse.
Diderot à la cour de Catherine II de Russie.
Ils ont une vie dure, ils sont persécutés, exilés, emprisonnés a la Bastille,censurés,…III) Une litérature millitante.
Un écrivain du XVIIIe siècle est un homme qui combat pour ses libertés.
« J’écrit pour agir » Voltaire 1767

* Le pouvoir monarchique avec Montesquieu (esprit des lois)
- proposition d’une monarchie parlementaire, avec séparations des pouvoirs.
- Voltaire rêve d’un monarque éclairé.
- Jean j. Rousseau écrit un ouvrage révolutionnaire du contrat...
tracking img