Candide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1315 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CANDIDE OU L’OPTIMISME 1759

1 )

Un récit universel , intemporel, capable d’illustrer une leçon de morale en tout temps, en tout lieu , pour n’importe qui .

Tout d’abords Candide commence par « il étais une fois en Vestphalie » Tous les contes merveilleux commencent ainsi . Il n’y a pas de descriptions précises de chaque lieux, cependant Candide voyage dans des pays , des villesconnues , exemple de Venise ou de la Hollande. Mais aussi dans des lieux totalement imaginaires; exemple de l’Eldorado où la description faite est une véritable utopie .
Candide voyage d’un bout a l’autre du monde , le lecteur est alors transporté dans un autre univers.
Nous sommes donc devant un récit universel, intemporel et la morale qu’il contient est valable en tout temps et en tout lieu et celapour n’importe qui .

Les personnages traditionnels des contes

Des personnages sans individualités ; en effet dans ce conte philosophique de Voltaire, il n’y a pas de descriptions physiques approfondies. On se sait pas à quoi ressemble Candide ni même chaque personnages qu’il rencontre durant son périple . On sait seulement que Cunégonde est «un prodige de beauté » ( p159) De plus lespersonnages sont nommés avec des prénoms qui décrivent leurs caractéristiques morales: Par exemple Candide comme son nom l’indique est le naïf, sans expérience , crédule .En effet Candide croit tous ce que Pangloss peut lui raconter et en particulier le fait que « tout est pour le mieux dans le meilleur des monde» . Le prénom de Pangloss choisit par Voltaire pour nommé le philosophe signifie « tout en parole » (.«  pan » = tout et «  glossa » = langue )
Voltaire a procédé de cette façon pour la majorité des personnages; exemple aussi de Vandeurdur (= celui qui a la dent dur ) de Pococourante qui peut signifier «  qui se souci de peu de choses ».

En effet nous sommes face a une vision du monde manichéiste. D’un coté le bien et de l’autre le mal . Par exemple nous avons l’oppositionentre Martin qui est pessimiste ( on le voit au chapitre 20 lorsque dans le bateau il débat avec Candide sur le mal qui existe dans ce monde ) et Pangloss qui est le plus l’optimisme incarné.
Les deux thèses du monde définissent alors une anti thèse tout le long de ce conte , Candide se trouvant au milieu . Tantôt d’accord avec l’un ,tantôt approuvant les paroles de l’autre .

Ce point n’estque partiellement vrai dans le conte de Voltaire.
Il est vrai que certains personnages n’évoluent pas . Voyons de plus prés le cas de Pangloss ; ce personnage a dès le début un discours d’optimiste; quoiqu’il se passe , le bon ou le mauvais il y a forcement une raison et ce sera forcement mieux après. Il ne dédaigne pas la joie de ce monde dont il ne reçoit que des malheurs: borgne , pendu ,ridiculisé, abandonné et pourtant il continue de clamer sa théorie et cela même si des doutes s’installent : «ayant soutenu une fois que tout allais a merveille, il le soutenait toujours et n’en croyait rien » . Ce qui donne a ce personnage un coté assez ridicule et ont distingue un raisonnement de fausse logique .
Cependant Candide le héro naïf qui ne pensé qu’à travers les autres évoluedoucement tout au long du conte. Il passe de l’innocence a la lucidité , au début il ne juge que par les belles paroles de Pangloss puis au fur et a mesure de diverses épreuves il en vient à ce poser des question qui vont l’amener doucement à penser par lui-même . Il est devenu philosophe; d’après Voltaire, un philosophe est quelqu'un qui possède un esprit critique sur un raisonnement qui lui est propre.La construction du récit: simplicité et récurrence

Un récit tout à fais chronologique; chaque chapitre constitue une action . Et chaque action dans un lieu différent.

On peut voir un renversement de situation, cependant il peut ne pas paraitre flagrant car Candide ,qui passe de mineure à majeure ,met énormément de temps; il revient en arrière; parfois il ne croit plus en la théorie...
tracking img